mercredi 1 avril 2020
A VOIR

|

59 CVD actés en commission d’examen

Publié le

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, a présidé, vendredi après-midi, la première commission d’examen des dossiers de candidature au dispositif CVD (Corps des volontaires au développement de la Polynésie française) pour l’année 2020.

Publié le 22/02/2020 à 15:05 - Mise à jour le 22/02/2020 à 15:05
Lecture 2 minutes

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, a présidé, vendredi après-midi, la première commission d’examen des dossiers de candidature au dispositif CVD (Corps des volontaires au développement de la Polynésie française) pour l’année 2020.

Lors de cette commission, un total de 59 CVD a été acté, ceux-ci devant démarrer leur stage début avril. Destiné aux jeunes diplômés de niveau Bac+2 minimum et âgé de moins de 30 ans, ce dispositif propose un programme d’insertion professionnelle rémunéré dans des secteurs d’activités publics ou privés favorables au développement du Pays.

La durée de la formation est de 12 mois maximum. La sélection des dossiers a tenu compte de l’engagement des demandeurs et s’est en particulier fondée sur leur motivation à entreprendre des démarches pour la recherche d’un emploi stable, correspondant à leur formation initiale et à leur projet professionnel.

La commission d’examen des dossiers CVD est présidée par la ministre du Travail et composée du ministère en charge de l’Économie, d’un représentant à l’assemblée de la Polynésie française, d’un représentant de chacune des deux organisations patronales les plus représentatives, d’un représentant de chacune des deux organisations syndicales les plus représentatives et de la directrice du Service de l’Emploi de la Formation et de l’Insertion professionnelles (SEFI).

Afin de garantir une insertion professionnelle pérenne, un suivi post-CVD est assuré par la cellule « entreprise » du SEFI qui est en relation avec les organismes d’accueil du secteur marchand pour connaître leurs intentions en matière de recrutement des stagiaires et leur proposer, le cas échéant, des contrats aidés pour favoriser leur embauche en fin de stage. Sur la période 2018-2019, près de 44% des CVD qui ont réalisé leur stage dans le secteur marchand ont été recrutés, dont près de 49% en contrat à durée indéterminée et 40% en contrat à durée déterminée.

Enfin, compte tenu du calendrier électoral, les demandes de stage CVD au sein des communes n’ont pas été présentées lors de cette commission. Elles le seront après les élections municipales, la prochaine commission étant programmée pour le mois de juin 2020.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : des visières de protection imprimées en 3D

L’impression 3D arrive à la rescousse pour fabriquer des visières de protection. L’initiative est lancée par des entrepreneurs du fenua qui s’associent pour fournir les professionnels de divers secteurs d’activité. Le système n’est certes pas homologué par les autorités, mais il se présente comme une alternative ingénieuse pour se protéger un peu plus le visage des bactéries.

Coronavirus : en Australie, un, homme hospitalisé les narines...

Un astrophysicien australien qui, pour tuer le temps pendant son confinement lié au coronavirus, cherchait à inventer un collier prévenant les contaminations, a fini à l'hôpital avec des aimants plein les narines.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV