lundi 15 juillet 2019
A VOIR

|

Vidéo – Éliane Tevahitua : « L’opposition sait se faire entendre par rapport à une majorité souvent silencieuse »

Publié le

Publié le 10/05/2018 à 10:18 - Mise à jour le 10/05/2018 à 10:18
Lecture 2 minutes

Le Tavini Huira’tira a recueilli un peu plus de 23 % des voix au second tour, ce qui représente huit sièges seulement à l’assemblée. On imagine que vous espériez faire mieux…

Oui, bien sûr, on espérait faire mieux. Mais il n’empêche que la prime majoritaire de 19 sièges est un élément déterminant qui fausse un peu les résultats des élections.

Vous avez fait moins bien qu’aux territoriales de 2013 où, l’UPLD à l’époque, avait recueilli plus de 29 % des suffrages. Qu’est-ce qui selon vous que le parti indépendantiste peine à élargir son électorat ?

Cela est dû au fait que le Tavini Huira’atira ne court que sous sa propre bannière et n’est plus constitué comme à l’époque de l’UPLD, de plusieurs groupes politiques.

Que retirez-vous de ces élections ?

Ce que nous retirons c’est que la campagne s’est quand même bien déroulée. Nous avons mis en avant des choses qui nous paraissaient importantes comme la gouvernance propre et beaucoup d’autres choses comme l’émancipation économique de notre pays au travers du secteur primaire. Nous estimons que ce programme était un bon programme.

Le Tahoera’a envisage de déposer des recours en justice contre les élections. Quelle est la position du Tavini sur ce sujet ?

Libre à n’importe quel groupe de déposer un recours. A notre niveau, les élections se sont déroulées. Le peuple à voter. Nous avons huit sièges. Notre objectif c’est de travailler pour notre population.

Quel type d’opposition compte mener le Tavini et ses huit représentants durant la mandature ?

Comme les cinq dernières années, une opposition constructive. Si nous avons des textes de loi qui vont dans le sens de l’intérêt public, nous voterons favorablement. S’il y a des mesures qui nous paraissent clientélistes ou non fondées, nous nous opposerons ou nous nous abstiendrons.

Comment comptez-vous vous faire entendre en tant que groupe minoritaire ?

L’opposition est très vivace et sait se faire entendre par rapport à une majorité qui est le plus souvent silencieuse.

Allez-vous présenter des candidats à l’élection du président de l’Assemblée, voire à celle du président du Pays ?

Disons que tous les cinq ans, ça fait partie de mœurs. Il est de bon ton de présenter un candidat pour la présidence de l’assemblée mais également celle du Pays.

Cela fait plusieurs années que l’on parle de la succession d’Oscar Temaru. Avez-vous évoqué ce sujet en interne ?

Vous avez vraiment hâte de l’enterrer ! Monsieur Temaru est notre leader. Je souhaite qu’il soit à nos côtés le plus longtemps possible.
C’est quelqu’un qui est prévoyant. Il prépare déjà la future relève avec de nos nouveaux cadres du parti.

 
 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

La vidéo incroyable d’une saisie record de drogue sur...

Les gardes-côtes américains ont dévoilé la vidéo d'un coup de filet impressionnant. Le 18 juin dernier, selon CNN, ils ont saisi 18 tonnes de cocaïne et 420 kilos de marijuana sur un sous-marin qui naviguait dans le Pacifique. Une saisie qui voudrait près de 60 milliards de Fcfp.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV