dimanche 28 février 2021
A VOIR

|

Trêve de Noel au Tapura huira’atira

Publié le

Un comité de majorité était réuni à la permanence du parti rouge cet après-midi. Il devait être question du cas de Nicole Sanquer, démissionnaire du groupe Tapura, mais toujours membre du parti... finalement, le président du Pays et du parti a adressé ses voeux à ses élus...

Publié le 11/12/2019 à 21:42 - Mise à jour le 12/12/2019 à 9:05
Lecture 2 minutes

Un comité de majorité était réuni à la permanence du parti rouge cet après-midi. Il devait être question du cas de Nicole Sanquer, démissionnaire du groupe Tapura, mais toujours membre du parti... finalement, le président du Pays et du parti a adressé ses voeux à ses élus...

Hier, à l’Assemblée, l’aparté d’Edouard Fritch au sujet de la situation équivoque de Nicole Sanquer chez les Rouges, n’est pas passé inaperçu. « J’estime qu’on ne peut pas être dedans et dehors à la fois » avait déclaré le président du Pays, également chef du parti.

Cette situation devait être abordée, selon plusieurs élus, au comité de majorité réuni ce mercredi après-midi au siège du Tapura huira’atira, à Papeete. Mais il n’en a rien été.

« Ce soir, c’est pour adresser mes vœux à mes élus, les remercier pour le bon travail qui a été réalisé cet année, et leur souhaiter de meilleurs vœux pour l’année prochaine, et beaucoup de courage pour les élections », a indiqué Edouard Fritch à la sortie de cette rencontre. « C’est mon dernier conseil politique avec une équipe qui a bien travaillé, je ne vais pas leur dire que je mets quelqu’un dehors! C’est le conseil politique qui doit décider. Il y a des procédures. On va se revoir au cours de la troisième semaine de janvier; j’attends maintenant des retours du travail qui a été fait sur le terrain, et puis on en finira sur cette question… »

Le nouveau site internet du parti a été présenté…

De son côté, Nicole Sanquer ne semble pas vouloir quitter le parti de la majorité… « Il [Edouard Fritch ndlr] laisse passer les fêtes. Il a demandé aux élus de réfléchir à cette situation, et nous a dit qu’on se reverrait au mois de janvier. Les élus ne se sont pas exprimés. Il n’y a pas de parole rendue aux élus. Seulement un discours de madame Nicole Bouteau pour nous présenter le site internet du parti, et ensuite, un discours du président, qui a évoqué le budget. Un vote du budget qu’il a considéré comme exceptionnel, puisqu’il y a eu 45 voix en faveur de ce budget. Mon cas a été évoqué partiellement, il a laissé la réflexion aux élus, et il nous donne rendez-vous au mois de janvier pour parler de mon cas, je pense (…) J’ai les mêmes relations avec certains de mes collègues. Si une décision devait être prise au sein du conseil politique, je ne sais pas quelle serait leur position (…) moi, au niveau de la séance, hier, j’ai pu poser toutes les questions que je voulais… satisfaite par certaines réponses… insatisfaite par d’autres… j’ai voté le budget parce-que de toute façon, c’est un budget qui appelle à la croissance, mais j’attends l’exécution de ce budget puisqu’aujourd’hui, je m’intéresse à tous ces milliards et ces millions et comment les Polynésiens vont les prendre ».

infos coronavirus