mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

Quand le coronavirus suspend la vie des fidèles de l’Eglise catholique

Publié le

Sur la Côte Est, de Hitiaa o te ra a Taiarapu Est, les électeurs étaient aussi nombreux dès l’ouverture des bureaux de vote. Mais cette journée a surtout été marquée par l’annonce de l’évêché de suspendre tous les offices dans les églises catholique de Tahiti a partir du week-end prochain.

Publié le 15/03/2020 à 14:52 - Mise à jour le 15/03/2020 à 15:52
Lecture 2 minutes

Sur la Côte Est, de Hitiaa o te ra a Taiarapu Est, les électeurs étaient aussi nombreux dès l’ouverture des bureaux de vote. Mais cette journée a surtout été marquée par l’annonce de l’évêché de suspendre tous les offices dans les églises catholique de Tahiti a partir du week-end prochain.

À la paroisse Saint Thomas Apôtre de Pueu, les fidèles ne sont pas venus nombreux ce dimanche matin. La peur du Covid-19 les a confiné chez eux. Pour autant, l’évêque a donné des directives le temps de la crise sanitaire, avec la mise en place de gestes pratique au moment des offices.

Lire aussi > Covid-19 : les recommandations de l’archidiocèse de Papeete

« Nous avons appliqué les directives de notre archevêque Jean-Pierre Cottanceau. Ce sont des gestes pratiques aux offices. Par exemple, on a retiré le bénitier à l’entrée de l’église où les gens venaient plonger leurs mains avant de faire le signe de croix. Au moment du ‘Notre Père’, on ne se tient plus les mains, on les lève simplement. Pareil pour le geste de la paix, on ne s’embrasse plus, on se salue. Et ceux qui portent la communion vont directement au lavabo se laver les mains avec du savon » explique Gilbert Teaunoa, chargé pastorale de la paroisse Saint Thomas.

Finies également les réunions de prières et de paroisses : « C’est pour se protéger. Vaut mieux prévenir que guérir (…) Je vais prendre des décision pour protéger le peuple de Dieu, la paroisse et les familles. Normalement, dimanche prochain, nous n’aurons pas d’office, à part la messe anticipée du dimanche qui aura lieu le samedi à 18 heures » poursuit Gilbert Teaunoa.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Même cas de figure à Hitiaa o te ra, à l’église Sacré Cœur de Hitiaa o te ra, après l’adoration du lundi soir, il n’y aura plus d’office le dimanche ni de catéchèse le samedi.

Et si pour certains, l’office religieux ou l’appel au vote était plus insistant aujourd’hui, d’autres ont préféré profiter du soleil. Alors que les offices sont suspendus temporairement à Hitiaa o te ra, ce matin encore, l’équipe municipale avait décidé de maintenir les écoles ouvertes ce lundi.

infos coronavirus