lundi 28 septembre 2020
A VOIR

|

Annick Girardin sur la sellette : la ministre des Outre-mer dément les rumeurs

Publié le

La ministre des Outre-mer Annick Girardin a assuré mercredi qu'il n'y avait aucune relation tendue entre elle et le président Emmanuel Macron et qu'elle continuait sa "mission".

Publié le 24/07/2019 à 10:25 - Mise à jour le 05/08/2019 à 9:20
Lecture < 1 min.

La ministre des Outre-mer Annick Girardin a assuré mercredi qu'il n'y avait aucune relation tendue entre elle et le président Emmanuel Macron et qu'elle continuait sa "mission".

Elle avait été donnée partante par plusieurs medias qui ont relayé ces derniers jours des rumeurs de départ d’Annick Girardin et repris une information du journal le Parisien évoquant une « soufflante » essuyée par la ministre en plein Conseil des ministres, de la part d’Emmanuel Macron. 

« Il n’y a pas de relations tendues entre nous. Il m’a déjà, quelques heures après (l’article du Parisien, NDLR), envoyé un petit SMS pour me dire « désolé de ce qui peut arriver en matière journalistique, ça m’est arrivé aussi un jour » », a expliqué la ministre à la chaîne de télévision Saint-Pierre et Miquelon La 1ere.

« Il y a deux semaines, chacun a pu constater combien je pouvais être soutenue dans ce que je faisais au bénéfice des Outre-mer par le président de la République, par le Premier ministre et par sept ministres », a-t-elle ajouté. Ils étaient rassemblés dans les jardins du ministère des Outre-mer pour signer avec les territoires ultramarins des « contrats de convergence », destinés à rattraper les retards économiques et sociaux vis-à-vis de la métropole.  

« Je crois qu’il y a pas de sujet. Un jour je rentrerai dans mon archipel, chacun sait que j’ai envie d’y revenir, mais ma mission n’est pas terminée », a poursuivi la ministre sur la chaîne locale du petit territoire français de l’Atlantique nord dont elle est originaire.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV