jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Papara épinglée par la CTC, le maire crie au complot politique

Publié le

Publié le 09/12/2018 à 16:04 - Mise à jour le 09/12/2018 à 16:04
Lecture 2 minutes

« Ces faits divulgués n’ont pour seul objectif que de dissuader la population de voter pour moi, voilà la raison… », s’insurge Putai Taae. Le maire de Papara en est persuadé : il est victime d’une cabale visant à l’évincer aux prochaines élections municipales.
 
Le rapport de la Chambre territoriale des comptes, dévoilé ce lundi par nos confrères de Radio 1, n’est pas tendre avec la municipalité de Papara. En marge de dénoncer « le retour de pratiques inadéquates » et « de dérives » au « caractère douteux », il évoque d’importantes dépenses, comme un repas de fin d’année qui a coûté 13 500 Fcfp par convive ; ou l’envoi d’une délégation au congrès des maires en métropole pour 3,2 millions de Fcfp ; ou encore l’achat par la commune d’un 4×4 haut de gamme, pour 7,7 millions de Fcfp, affecté au seul service du maire…
 
Mais Putai Taae ne s’en inquiète pas. “Ce n’est pas que pour mon intérêt personnel, mais pour le bien de ma population, affirme-t-il. Ce sont les autres qui disent que je le fais pour moi-même. Arrêtez la jalousie. Si effectivement mes actes sont à des fins personnelles, il n’y aurait pas de lumières sur les routes, il n’y aurait pas la construction de la nouvelle école de Apatea, il n’y aurait pas le nouveau chapiteau… Voilà ma réponse. »
 
Papara fait toutefois partie des rares communes à avoir été placées sous tutelle. Elle a retrouvé sa liberté de gestion en 2017. Depuis, l’équipe communale tente de suivre les recommandations de la CTC.
 
« On n’est pas restés passifs face à ce rapport puisque, lorsque nous avons reçu ce rapport provisoire de la CTC, la commune a tout de suite engagé des mesures de redressement, explique Christelle Lecomte, la directrice générale des services de la mairie de Papara. Un nouveau budget, qui tient compte justement de toutes les recommandations de la CTC, a été présenté en conseil municipal. Le rapport définitif de la CTC vient d’ailleurs encourager la commune à poursuivre ses efforts et souligne aussi ce que la commune a fait comme mesure d’économie par rapport à ce rapport de la CTC. »
 
Ce rapport devrait être présenté à l’ensemble du conseil municipal le 19 décembre.
 
Outre ceci, l’un des reproches fait par la CTC à la commune de Papara dans son rapport, l’affaire de l’association présidée par le maire lui-même et qui captait la totalité des subventions de la commune, donnera lieu à un procès en correctionnelle en 2019.
 

Rédaction web avec Jeanne Tinorua-Tehuritaua et Esther Parau-Cordette

infos coronavirus