mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

Le Conseil des ministres approuve un budget de 170,153 milliards de Fcfp pour 2020

Publié le

Publié le 16/11/2019 à 8:24 - Mise à jour le 16/11/2019 à 9:33
Lecture 2 minutes

Le Vice-président de la Polynésie française et ministre des Finances Teva Rohfritsch a présenté au gouvernement le projet de budget de la Polynésie française pour l’exercice 2020.

Les orientations majeures pour l’exercice à venir visent à renforcer les fondamentaux de la société polynésienne, afin d’inscrire le Pays dans la stabilité, la solidarité et la prospérité pour tous.

Durant les cinq dernières années, le gouvernement a d’une part redressé les comptes publics de la collectivité, et d’autre part mis en place les mesures d’urgence d’accompagnement social et de relance de l’activité économique.

Cette stratégie a permis de remettre le Pays sur le chemin de la croissance.

Ainsi, les actions du gouvernement pour 2020, telles que prévues au sein du budget primitif, ont pour objectif la consolidation des axes prioritaires, à savoir un renforcement des moteurs endogènes de la croissance, une Polynésie toujours plus solidaire et équitable, et une administration moderne, plus efficace et performante.

La construction du budget primitif 2020 s’établit sur des perspectives de recettes de fonctionnement légèrement à la hausse traduisant ainsi les fruits de la croissance mais aussi une certaine prudence compte tenu des incertitudes autour des perspectives économiques mondiales.

En matière de dépenses, si le niveau global des dépenses de fonctionnement se maintient, les dépenses d’investissement (hors écritures d’ordre et remboursement du capital de la dette) augmentent de plus de deux milliards de Fcfp, pour atteindre un niveau de crédits de paiements à hauteur de 30 milliards de Fcfp.

Le projet de budget primitif de l’exercice 2020, qui est en augmentation d’environ 1,6% par rapport au budget 2019, s’élève à 170,153 milliards de Fcfp (hors écritures d’ordre) dont 130,940 milliards de Fcfp pour la section de fonctionnement et 39,213 milliards de Fcfp pour la section d’investissement.

Ses caractéristiques principales sont :
– des recettes en progression en particulier liées à la fiscalité indirecte (+4%) ;
– une masse salariale en légère augmentation ;
– des dépenses de fonctionnement courant maîtrisées en reconduction des crédits de 2019 ;
– une priorité donnée aux dépenses d’intervention (aides à caractère économique et à la personne) ;
– des crédits d’investissement en augmentation financés par un niveau d’autofinancement élevé et un recours à l’emprunt légèrement en hausse.

Le Conseil des ministres a approuvé les documents budgétaires qui ont été transmis à l’assemblée de la Polynésie française.

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Monseigneur Coppenrath fête ses 90 ans

Pour célébrer ce jour spécial, une messe a eu lieu en l’église Maria No Te Hau. Des centaines de fidèles se sont rassemblés dans le respect des gestes barrières.

Pénurie de ciment en Polynésie

C’est une première en Polynésie : depuis une semaine, impossible d’acheter un sac de ciment dans les magasins. La faute à l’interruption momentanée de fourniture de sacs de ciment provenant de Nouvelle-Zélande. Si les grosses entreprises ne sont pas impactées par cette pénurie, ce sont plutôt les petits entrepreneurs qui en souffrent.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV