mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

La nouvelle fonction de Gaston Flosse intéresse la justice

Publié le

Publié le 25/11/2014 à 10:51 - Mise à jour le 25/11/2014 à 10:51
Lecture < 1 min.

Selon nos confrères de La Dépêche de Tahiti, l’ancien président Gaston Flosse est visé par une enquête préliminaire de détournement de fonds et de biens publics. La justice s’intéresse à la rémunération de Gaston Flosse mais aussi au poste qu’il occupe à Tarahoi. 

Après avoir dû quitter sa fonction de président du Pays, suite à sa notification d’inéligibilité, Gaston Flosse était réapparu dans un bureau de l’assemblée. Le Tahoeraa avait alors expliqué vouloir prendre l’ancien président comme salarié. Le 25 septembre, il était présenté comme « conseiller spécial de Marcel Tuihani ». Deux jours plus tard, un communiqué du Tahoeraa annonçait que Gaston Flosse avait été recruté comme « conseillé spécial auprès de la présidente » du groupe Tahoeraa à l’assemblée de la Polynésie française. Gaston Flosse quant à lui, avait expliqué être « un petit conseiller du groupe Tahoeraa » à l’assemblée. 

Hier, toujours selon nos confrères de La Dépêche de Tahiti, des agents de la direction de la Sécurité publique (DSP) ont remis aux présidents de groupes politiques des convocations pour être entendus dans le cadre de l’enquête sur Gaston Flosse et sa nouvelle fonction. Teura Iriti du Tahoeraa, Teva Rohfritsch de A ti’a Porinetia et Antony Géros de l’UPLD devront donc se présenter à la DSP. 

infos coronavirus