dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Jean-Claude Hapairai candidat à Paea après 36 ans aux côtés de Jacquie Graffe

Publié le

Le divorce est à présent consommé entre le maire de Paea et son premier adjoint. Les premières divergences entre les deux hommes étaient apparues lors des élections législatives de 2017, lorsque Jean-Claude Hapairai avait fait le choix de soutenir Nicole Sanquer, candidate officielle du Tapura Huira'atira, tandis que Jacquie Graffe avait poussé sur le devant de la scène une conseillère municipale de la commune, Tepuaraurii Teriitahi. Depuis, le climat s'est dégradé au point que le premier adjoint fasse cavalier seul aux prochaines municipales...

Publié le 13/11/2019 à 14:34 - Mise à jour le 13/11/2019 à 15:24
Lecture 2 minutes

Le divorce est à présent consommé entre le maire de Paea et son premier adjoint. Les premières divergences entre les deux hommes étaient apparues lors des élections législatives de 2017, lorsque Jean-Claude Hapairai avait fait le choix de soutenir Nicole Sanquer, candidate officielle du Tapura Huira'atira, tandis que Jacquie Graffe avait poussé sur le devant de la scène une conseillère municipale de la commune, Tepuaraurii Teriitahi. Depuis, le climat s'est dégradé au point que le premier adjoint fasse cavalier seul aux prochaines municipales...

C’était un secret de Polichinelle à Paea : le conseil municipal est en proie à de profondes divisions. Pourtant, malgré des épisodes parfois agités, rien ni personne n’est jusque-là parvenu à détrôner le maire de la commune, Jacquie Graffe, doyen des tavana du Pays. Il est aussi celui qui totalise le plus de mandats consécutifs : 7 complets. Jean-Claude Hapairai l’accompagne dans l’équipe municipale depuis 36 ans, et assure les affaires courantes depuis que le maire a été victime d’un AVC en juillet dernier. Ce matin, il a annoncé qu’il allait prendre ses distances.

« Ma liste est prête. Elle s’intitule « Te aho api no Paea », « le nouveau souffle de Paea ». Il y a eu des malentendus, des froissements entre le maire et moi depuis les dernières législatives. Cela s’est creusé lors des européennes »

« J’attends que l’on signe notre certificat de divorce »

« Nous devrions être quatre, du conseil municipal, à quitter le groupe. C’est difficile de rompre avec Jacquie Graffe, mais c’est nécessaire. Le problème, c’est le dialogue, et sa façon de diriger la commune. Quand il décide quelque chose : il faut qu’on le suive ».

« Je souhaite proposer de l’eau potable au robinet »

Parmi les dossiers que souhaite voir avancer l’actuel 1er adjoint : celui de l’eau potable « On a trop attendu. On est très en retard par rapport aux autres communes ».

Jean-Claude Hapairai sollicitera-t-il l’investiture rouge lors des prochaines élections? Bien qu’il soit à la tête de la fédération Tapura Huira’atira de Paea, il ne compte pas la demander : « J’avais déjà annoncé à mes colistiers que je ne souhaitais pas me positionner pour l’investiture. Nous allons courir sous nos couleurs. Je ne peux pas nier le poids du maire, qui est aussi représentant du groupe majoritaire à l’Assemblée, et membre du parti ».

Jacquie Graffe compte-t-il officialiser, lui aussi, le divorce avec son 1er adjoint? Il lui aurait demandé de démissionner de ses fonctions, afin d’acter la divergence… mais Jean-Claude Hapairai ne l’entend pas de la sorte. Le maire envisage de retirer ses délégations à son 1er adjoint et à ses soutiens lors du prochain conseil municipal, le 9 décembre.

infos coronavirus