mardi 11 mai 2021
A VOIR

|

Annick Girardin, nommée ministre de l’Outre-mer

Publié le

Publié le 16/05/2017 à 2:29 - Mise à jour le 16/05/2017 à 2:29
Lecture 2 minutes

Annick Girardin, 52 ans, nommée mercredi ministre des Outre-Mer, avait appelé à voter « utile » en faveur d’Emmanuel Macron dès le 1er tour de l’élection présidentielle alors que son parti, le PRG, avait apporté son soutien au candidat PS Benoît Hamon.
 
Avec Jean-Yves Le Drian, elle est la seule de l’ancienne équipe gouvernementale, où elle était en charge de la Fonction publique depuis février 2016, à rempiler.
 
Ancienne députée radicale de gauche de l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon depuis 2007, reconduite sur ce mandat en 2012, elle avait été nommée secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie en avril 2014 auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international. Elle avait ensuite succédé à Marylise Lebranchu en tant que ministre de la Fonction publique en février 2016.
 
A l’Assemblée nationale, Mme Girardin a notamment fait voter une résolution unanime des députés affirmant les droits de la France sur le plateau continental autour de Saint-Pierre-et-Miquelon (6.000 habitants).
 
Membre de la commission des Finances de l’Assemblée, elle avait également fait partie des députés qui avaient tenté en vain de soumettre l’AS Monaco à la taxe de 75% sur les hauts salaires.
 
Cette fille de marin, née à Saint-Malo le 3 août 1964, a également été membre de la commission des affaires maritimes, et entend tout mettre en oeuvre pour « faire rayonner les bassins maritimes » des territoires d’Outre-Mer au sein du nouveau gouvernement d’Edouard Philippe, selon son entourage.
 
Mme Girardin est devenue fonctionnaire territoriale à Saint-Pierre-et-Miquelon en 1983 et est entrée au PRG en 1999.
 
Elle a une fille et deux petits-enfants.
 
Mme Girardin avait annoncé sa candidature aux législatives dans son ancienne circonscription entre les deux tours de l’élection présidentielle.

 

AFP

infos coronavirus