mercredi 28 septembre 2022
A VOIR

|

Un an de prison avec sursis pour le conjoint ultra possessif

Publié le

Au tribunal de Papeete ce mardi matin, un jeune homme était jugé en audience correctionnelle. Il est poursuivi pour des faits de violence, appels malveillants et séquestration à l’encontre de son ex-compagne.

Publié le 15/03/2022 à 17:31 - Mise à jour le 15/03/2022 à 22:04
Lecture < 1 min.

Au tribunal de Papeete ce mardi matin, un jeune homme était jugé en audience correctionnelle. Il est poursuivi pour des faits de violence, appels malveillants et séquestration à l’encontre de son ex-compagne.

Lassée des violences qu’elle subissait, la jeune femme avait décidé de quitter son tane. Mais à l’annonce de la séparation, l’homme a menacé de publier des photos intimes. Pour ne pas voir son corps exposé sur les réseaux sociaux, la victime a donc fait marche arrière.

Mais les violences ont repris. Le jeune homme est allé jusqu’à séquestrer sa compagne pour éviter qu’elle s’en aille ou qu’elle porte plainte auprès de la gendarmerie.

La Cour l’a condamné ce mardi à 1 an de prison avec sursis et à une interdiction d’entrer en contact avec la victime. Il devra lui payer 250 000 Fcfp de dommage et intérêt.

infos coronavirus