fbpx
jeudi 27 février 2020
A VOIR

|

Un an ferme pour avoir violé sa compagne

Publié le

Au tribunal correctionnel de Papeete ce matin, un homme a été jugé pour agression sexuelle sur sa compagne.

Publié le 29/10/2019 à 11:59 - Mise à jour le 30/10/2019 à 11:10
Lecture < 1 min.

Au tribunal correctionnel de Papeete ce matin, un homme a été jugé pour agression sexuelle sur sa compagne.

“Je faisais ça par colère après nos disputes, pour me venger”. C’est par ces mots que le prévenu a justifié ses actes à l’expert psychiatre. Comparu ce mardi matin devant le tribunal correctionnel pour agression sexuelle sur sa compagne, il a été condamné à un an de prison ferme, assorti d’une mise à l’épreuve, et d’une amende de 200 000 Fcfp pour préjudice moral.

Tout se passait pourtant très bien dans ce couple, en ménage depuis 11 ans. Jusqu’au jour où le prévenu décrit comme quelqu’un de “possessif” a commencé à imposer à sa conjointe de nouvelles pratiques sexuelles. Pratiques que la victime ne supportait plus au point de redouter le moment de rentrer chez elle. Un bout d’un peu plus d’un an de calvaire, elle finit par pousser la porte des gendarmes et porter plainte, permettant l’ouverture d’une enquête. “J’attends de lui qu’il dise que c’est mal ce qu’il m’a fait” souffle la jeune femme devant la cour. Interrogé par le président du tribunal, l’homme à la barre reconnaît les faits du bout des lèvres. Pas de quoi convaincre la procureure qui a fustigé un “mur du silence”, et salué le courage de la victime.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un virtuose de la flûte de Pan en Polynésie

Grand virtuose de la flûte de pan, Tupac Peralta mêle sons ancestraux et musique actuelle. Une performance qu’il dévoilera au grand public lors d’un concert et qu’il partagera également avec des étudiants. Nous l’avons rencontré dans le studio de Félix Vilchez, à l’origine de la venue du flutiste :

Vaimalama dévoile son nouveau clip, “Porque te vas”

https://www.youtube.com/watch?v=-9JQCQfpDdM&fbclid=IwAR0l6_HRKAqKe9lkwNoJNcwLAr5cxZeG63EW9bPVyvuWAQ52BroLIrbXAJE "Il y a des chansons qui comptent plus que d’autres. Des chansons qui nous rappellent des...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X