mercredi 27 octobre 2021
A VOIR

|

Trafic d’ice : 3 jours pour juger 20 prévenus

Publié le

Mercredi matin s’est ouvert le premier gros procès d’ice de l’année. 3 jours d’audience ont été prévus pour juger les 20 prévenus dont 7 placés en détention. Le trafic portait sur un peu plus de 5 kilos d’ice ramenés dans des rames et des cordes à sauter depuis Hawaii. La drogue alimentait les réseaux de Raiatea et Bora Bora.

Publié le 22/09/2021 à 19:21 - Mise à jour le 23/09/2021 à 14:39
Lecture < 1 min.

Mercredi matin s’est ouvert le premier gros procès d’ice de l’année. 3 jours d’audience ont été prévus pour juger les 20 prévenus dont 7 placés en détention. Le trafic portait sur un peu plus de 5 kilos d’ice ramenés dans des rames et des cordes à sauter depuis Hawaii. La drogue alimentait les réseaux de Raiatea et Bora Bora.

15 avocats défendent les 20 prévenus dans ce dossier de trafic d’ice entre Hawaii et les îles Sous-le-Vent. 7 sont détenus. Face aux enquêteurs et au juge d’instruction, tous ont eu des versions différentes du déroulement des opérations. Ce matin, le changement de version s’est poursuivi, mais certains ont garanti qu’il s’agissait désormais de la vérité. Tous ont tenté de minimiser son rôle. La spécificité de ces prévenus est que tous sont inconnus de la justice pour des faits de trafic de drogue. Et tous ont un lien de parenté.

“Ils acceptent parce que l’argent est facile, parce que l’argent est en quantité importante, parce que ça permet de changer considérablement leur vie de tous les jours. Alors évidemment, c’est plus facile de le faire en famille, parce que du coup on a plus de confiance, on a plus de proximité. Et puis lorsque ça marche une fois, on a tendance à réitérer, puisqu’on se dit que la première fois on s’est pas fait attraper, et que peut-être on sera jamais attrapé. Il y a dans ce dossier-là une proximité très importante, soit des liens familiaux, soit des liens amicaux. Et l’idée, derrière ça, c’est de s’assurer une confiance mutuelle entre celui qui va transporter, celui qui va revendre, celui qui va ramener l’argent… et aussi de permettre un meilleur secret de l’infraction qui est en train d’être commise” explique Vincent Dubois, avocat d’un des prévenus.

Le procès est prévu sur 3 jours. Les 20 prévenus risquent une peine de 10 ans de prison.

Rédigé par

infos coronavirus