vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Une jeune femme évacuée de Maiao vers l’hôpital de Taaone

Publié le

Publié le 27/01/2016 à 14:41 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:53
Lecture < 1 min.

Hier mercredi, les forces armées ont dû effectuer une évacuation sanitaire. Une habitante de Maiao âgée de 23 ans présentait des complications importantes de sa grossesse. 

La flottille 35F a été choisie pour cette mission, car l’atoll de Maiao ne possède pas de piste d’atterrissage. Seuls les hélicoptères peuvent s’y poser.

Mercredi dans la soirée, l’hélicoptère a embarqué une équipe du Samu, constituée d’un médecin et d’un infirmier, avant de décoller vers Maiao. En moins de trente minutes, le Dauphin était posé sur l’atoll. Un atterrissage un peu particulier pour lequel les pilotes ont dû utiliser des jumelles de vision nocturne.

Une heure après le Dauphin a redécollé avec à son bord la patiente. Il s’est posé à l’hélistation de l’hôpital de Taaone peu après. 
C’est la première fois que cette zone, inaugurée depuis peu, est utilisée pour une opération réelle, soulignent les forces armées dans un communiqué. Le gain de temps est très important. Il est estimé à au moins trente minutes puisque l’ambulance du SAMU n’a plus à se rendre à Faa’a pour ensuite revenir au Taaone avec son patient.

En 2015, 89 évacuations médicales ont été menées par les forces armées de Polynésie et déjà 9 depuis le début de l’année. Ce sont autant de personnes secourues.

 

(Avec communiqué de presse)

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu