mardi 7 juillet 2020
A VOIR

|

Makemo : un habitant menotté à la mairie

Publié le

Publié le 03/12/2017 à 15:27 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:18
Lecture 2 minutes

De nombreux internautes s’interrogent sur cette étrange photo qui circule depuis ce lundi matin sur les réseaux sociaux. Sur le cliché, un homme est menotté à un poteau de la mairie de Makemo. Dessous, les commentaires indiquent :  » un habitant de Makemo a été menotté en plein soleil pendant cinq heures.  » 
 

 

L’histoire commence vendredi matin. Sur cet atoll des Tuamotu, l’heure est à la préparation. Dimanche 10 décembre, Makemo accueillera un peu plus de 100 athlètes venus de tout l’archipel pour les Jeux des Tuamotu. Félix Tokoragi, l’édile de la commune, a demandé à ses agents de nettoyer les rues. 

Ce vendredi matin, les employés ont entamé l’élagage d’arbres et de cocotiers, qui se trouvent parfois sur les propriétés des habitants de Makemo. Ce qui n’est pas du goût de l’un d’entre eux, qui n’a pas hésité à le faire savoir. Le maire raconte :  » J’étais dans ma voiture et l’individu (NDLR : de la photo) m’a vu arriver. Il m’a arrêté et il s’est mis à frapper mon véhicule et à m’insulter. Ensuite, il est rentré chez lui et est revenu quelques minutes plus tard avec une hache. Il a tenté de frapper le chauffeur et un agent. » 

Selon la version du tavana, ce dernier a réussi à l’arrêter et le maîtriser. Après avoir été mis au sol, Félix Tokoragi a menotté l’individu avec l’aide de la police municipale avant de l’emmener à la mairie.  » Nous n’avons pas les infrastructures pour recevoir cet individu. Nous avons donc décidé de le mettre sous le poteau en attendant les instructions du procureur de la République. Le médecin est venu et a constaté que cet habitant est un dégénéré. Ce n’est pas la première fois qu’il agit comme cela. J’ai déjà déposé plainte contre lui une quinzaine de fois. «  

Vers 17 heures, toujours selon le maire, le procureur de la République a demandé de relâcher la personne. 

Félix Togoragi et son présumé « agresseur » devraient être entendus dans la semaine par les gendarmes. Le maire lui, assume :  » Il fallait prendre une décision. Nous lui avons laissé une chaise et de l’eau. J’assume toute la responsabilité de ce que j’ai fait. Ce mec est un perturbateur. Les Jeux commencent dimanche, s’il réitère son action, il se retrouvera à nouveau sous le poteau. « 

Rédaction web

 * Nous n’avons pas réussi à joindre l’habitant de Makemo qui est sur la photo

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV