jeudi 13 mai 2021
A VOIR

|

L’arnaque au faux président touche aussi le fenua

Publié le

Publié le 24/11/2016 à 15:46 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture < 1 min.

Sous divers prétextes (marchés à obtenir, signature d’un contrat), les malfrats demandent le virement d’une importante somme d’argent sur un compte situé à l’étranger. L’une des trois sociétés locales ciblées est tombée dans le panneau. Elle a été délestée de 16 millions de francs, virés sur un compte en Chine.

La DSP appelle les sociétés locales à la vigilance. Il est en effet possible de geler les transferts de fonds et de les rapatrier, mais uniquement si l’arnaque est révélée très rapidement. Pour les 16 millions évaporés, les policiers ont pris contact avec l’ambassade de France à Pékin, mais il sera difficile de récupérer la somme.

« Ce sont des escrocs bien organisés », prévient un gradé du commissariat de Papeete.
 

J-B. Calvas 

infos coronavirus