jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

Intempéries : une sinistrée en colère

Publié le

Publié le 17/12/2015 à 14:06 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:53
Lecture 2 minutes

Corina est en colère, « écoeurée » par le système. Sa maison a été détruite lors des intempéries de samedi sur la côte Est. Pour cette habitante de Tiarei, la cause de son malheur est le détournement du lit de la rivière par une entreprise, des travaux autorisés par l’Équipement selon elle. « Le lit de la rivière a été détourné par l’entreprise qui a eu l’autorisation de l’Équipement. Pour moi c’est ça la cause. (…) J’ai perdu ma maison, l’entrepôt de mon mari. Comme c’est un entrepreneur, il avait tout son matériel à l’intérieur. (…) On n’a plus rien. C’est toute une vie qu’on a perdu », déclare-t-elle au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Corina explique qu’elle a tenté plusieurs fois de prévenir le service de l’Équipement des dégâts que pourraient occasionner les travaux près de chez elle. Aujourd’hui, elle aimerait que le ministre voie l’état de sa maison… « Qu’il vienne voir le résultat aujourd’hui. Le ministre ne peut pas dire qu’il n’est pas au courant », assure Corina. 
À présent, elle s’inquiète pour ses voisins. « Il faut ramener le lit comme avant parce que je pense que demain, ce sont mes voisins qui auront des problèmes. »

Autre souci pour Corina : l’assurance. L’habitante de Tiarei déclare qu’elle a contracté une assurance cyclone, tempête et ouragan. Mais pour son assureur, les inondations dont elle a été victime ne sont pas le résultat d’un cyclone ou d’une tempête. « Nous avons pris une assurance par rapport aux cyclones, tempête et ouragan. Mais l’excuse de l’assurance c’est qu’on a été victime de dégât des eaux », explique Corina qui se dit « écoeurée ». « On se couvre au maximum et le résultat aujourd’hui c’est qu’ils disent que je ne suis pas assurée pour les intempéries. Pour eux, ça, ce sont des intempéries ». 
 

Rédaction Web (Interview : Manava Tepa / Thierry Teamo)

 

Corina Virau, sinistrée

infos coronavirus