jeudi 13 mai 2021
A VOIR

|

Ice – Affaire papy Ellis : un procès sans Tamatoa Alfonsi

Publié le

Publié le 14/01/2019 à 16:42 - Mise à jour le 07/06/2019 à 16:36
Lecture 2 minutes

C’est dès 7 heures du matin que Tamatoa Alfonsi a été présenté au procureur. Mais son avocat n’ayant reçu le dossier qu’hier, il n’a pas bénéficier d’un délai raisonnable pour préparer sa défense. Le président a alors disjoint Tamatoa Alfonsi du procès qui a été reconduit à Nuutania pour être jugé le 19 février. Les 9 autres prévenus seront jugés sans lui. Une décision que certains avocats ne comprennent pas.« Je ne vois pas comment on peut rendre une bonne décision de justice sans avoir connaissance des déclarations du prévenu qui est principalement concerné par ce dossier. Je ne comprends pas cette décision de justice. (…) Et on voit que certains prévenus reviennent sur leurs déclarations »  a déclaré l’avocate Sandra Boulleret.

Le procès va durer trois jours. Il concerne près d’1,4 kilo d’ice importés de janvier à juin 2017. Ils auraient généré plus d’1,3 million de chiffre d’affaires. Tamatoa Alfonsi était le principal fournisseur et Frédéric Ellis le principal importateur. Les autres prévenus jouaient les rôles de mules, financeurs, et revendeurs.

 

Mais l’organisation n’était pas cohérente ni rodée. Après une rencontre manquée entre Frédéric Ellis et Tamatoa Alfonsi, un troisième prévenu s’est rendu aux États-Unis avec papy Ellis puis a cherché sur Internet la ville où il y avait le plus d’arrestations pour trafic d’ice. Une fois sur place, il a cherché des individus « avec une tête de dealer » pour acheter de la drogue.
Un trafic amateur qui peut valoir jusqu’à 10 ans de prison aux dealers.

Rédaction web avec Saim Teinaore

infos coronavirus