dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Affaire Kikilove : des peines de 18 mois à 10 ans de prison requises

Publié le

Publié le 11/06/2018 à 15:49 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:17
Lecture 2 minutes

« C’est impardonnable ». Ces mots sont ceux de Kikilove. Lundi, l’ex guide touristique s’est livré à un acte de contrition après avoir une nouvelle fois avoué sans détour importé environ 21 kilos d’ice en Polynésie, l’année dernière.

« Je suis tombé dans mon propre piège. J’ai goûté à l’argent facile », dit l’homme, un flambeur qui dépensait sans compter en boite de nuit.

Kikilove explique qu’il s’était risqué dans un premier temps à importer quelques grammes de drogue pour acheter un van aux Etats-Unis pour ses activités légales. Maitre Rebeyrol, son avocate, explique :

« En regardant les informations, ils se sont aperçu qu’il y avait beaucoup de têtes qui étaient tombées et que cela laissait la place pour l’autre. Dans cette période, l’un et l’autre avaient des projets, ils avaient besoin d’argent rapidement… »

Le système fonctionne. Kikilove et Rautahi Voirin se fixent un nouvel objectif : importer 50 kilos de drogue. Une quantité dont la revente peut atteindre cinq milliards de francs.

Cette somme, les deux protagonistes souhaitaient l’investir dans une ferme de cannabis dans le Nevada. Le conseil de Kikilove reprend :

 « Ils annoncé 50 kilos mais c’était comme il l’a dit, irréalisable. Ils auraient très bien pu dire 100 kilos ou 25 kilos pour eux, tant que ça marchait, ils continuaient… »

Ces projets farfelus traduisent, pour leur défense, un certain amateurisme. Malgré l’importante quantité d’ice saisie.

 « Ils ont effectivement pensé, au niveau de l’importation, les moyens qu’il fallait pour cacher les stupéfiants et les faire passer en douane. Mais après, on réalise très bien que même leur but avoué c’était du grand n’importe quoi. »

Interrogé par le président du tribunal sur ce qu’il pensait aujourd’hui de ses agissements, dont avoir fait passer la drogue dans les bagages de ses clients, Kikilove lâche : « C’est dégueulasse de ma part. Ils avaient tous confiance en moi. »

En fin d’après-midi, le procureur de la République a requis 10 ans de prison ferme, le maximum encouru, à l’encontre de Kikilove et de Rautahi Voirin. Pour le boss de Paea, Teheimanu Afai, le représentant du ministère public a demandé une peine de huit ans de prison ferme.

Quant au reste des 18 prévenus, le procureur a requis des peines de 18 mois à six ans de prison ferme. La douane a demandé à ce que Kikilove et Voirin versent une amende solidaire de trois milliards de francs.

 Le jugement pourrait être rendu mercredi après les plaidoiries des avocats de la défense. 
 

Rédaction web avec J-B Calvas

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV