fbpx
jeudi 21 novembre 2019
A VOIR

|

Tefana Water days : 6 tonnes de déchets ramassés

Publié le

6 tonnes de déchets ramassés dans le cadre des Tefana Water Days samedi. Le lagon de Vaitupa ne désempli pas. Pneus, ferraille et carcasses en tout genre... mais pas de quoi faire défaillir la volonté des organisateurs qui œuvrent depuis 15 ans.

Publié le 03/11/2019 à 11:06 - Mise à jour le 03/11/2019 à 13:06
Lecture 2 minutes

6 tonnes de déchets ramassés dans le cadre des Tefana Water Days samedi. Le lagon de Vaitupa ne désempli pas. Pneus, ferraille et carcasses en tout genre... mais pas de quoi faire défaillir la volonté des organisateurs qui œuvrent depuis 15 ans.

Près d’une centaine de bénévoles se sont mobilisés samedi matin, pour nettoyer le lagon et les abords de Vaitupa. Depuis quinze ans maintenant, à la même période, l’A.S Tefana chasse sous-marine œuvre pour rendre le site aussi propre que possible.

En à peine une heure, le butin est déjà impressionnant. Canettes, ferrailles en toute genre et surtout des pneus viennent s’amonceler sur la plage de Vaitupa. Et ce n’est pas la nouvelle formule : récompenser l’équipe qui aura rapporté le plus de détritus, qui anime ces bénévoles qui donnent de leur temps. “Tous les ans on est là, on est présents. On ramasse au maximum, même si ce ne sont pas nos saletés, on ramasse. (…) Si personne ne fait d’efforts il y en aura toujours. C’est comme une poule qui pond des oeufs”, lance en riant Eric Apeang, bénévole.

“Il faut que ce soit une prise de conscience de la population. Il faut que chacun à son niveau fasse un petit geste et il faut que les politiques derrière suivent. C’est ceux qui ont le pouvoir qui peuvent décider et qui ont les moyens de faire avancer les choses”, estime Taina Hort, membre de l’AS Tefana Chasse sous marine.

Ce sont surtout des pneus qui ont été repêchés dans le lagon à Vaitupa… crédit Tahiti Nui Télévision

“Rendre à la mer ce qu’elle nous donne”, la Team Tefana Water days en a fait son Leitmotiv. Et de la volonté il en faut car chaque année malheureusement la récolte reste toujours aussi importante. “Je trouve que c’est démoralisant mais motivant à la fois. Les gens jettent beaucoup mais il y en a qui viennent ramasser aussi. Il y a des carcasses de vélos, des boîtes de conserve… mais le plus gros ce sont vraiment les pneus”, remarque Hawaiki Atger, membre de l’AS Tefana chasse sous-marine.

Et même s’ils ont comptabilisé 4 tonnes l’année dernière, ce sont 6 tonnes de déchets qui ont été ramassé en l’espace d’une matinée. Et si l’on remonte sur ces 15 dernières années, les organisateurs auront procédé au retrait de plus de 50 tonnes de détritus de cette partie du lagon.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

José Laibe, un fou du volant

Depuis 2011, José Laibe représente la ligue de Polynésie dans les courses de rallye. Il y a quelques semaines, le pilote a participé à plusieurs courses den Lorraine dont la finale de la coupe de France qui réunit les meilleurs pilotes de l’hexagone. Au volant de sa 206, il pointe à la 77ème place au scratch sur 203 partants et une 7ème place de sa classe.

Les gendarmes formés à la lutte contre les violences...

Afin de lutter contre les violences intra-familiales, le plan "AGIR 2020" a été lancé ce matin au camp de la gendarmerie de Faa'a, en présence du Haut-commissaire. Gendarmes et policiers ont bénéficié de la première session de formation, axée sur l’accueil et l’accompagnement des victimes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X