dimanche 28 février 2021
A VOIR

|

Virginie Biret, grande dame du tifaifai

Publié le

Publié le 12/10/2018 à 14:51 - Mise à jour le 12/10/2018 à 14:51
Lecture 2 minutes

À 79 ans, Virginie Biret est une figure emblématique de l’artisanat local. Vendredi, elle inaugurait le tout 1er festival international dédié au tifaifai, à la mairie de Punaauia. La plupart des modèles exposés ont été cousus main par Virginie. Cette vieille dame aux doigts de fée a créé son premier tifaifai à l’âge de 16 ans. « Je regardais l’une de mes tantes qui était en train de faire un tifaifai et, je ne sais pas…, je suis allée chercher deux draps et j’ai réalisé mon premier tifaifai ! », confie celle qui a appris à coudre à l’école.
 
Depuis, Virginie ne cesse de coudre à la main comme le faisait sa grand-mère. Certaines de ses créations sont plus dures que d’autres à réaliser. Mais quand on aime, on ne compte pas ses heures de travail. « J’aime ça, dit-elle simplement dans un sourire. Peut-être que ça vient de notre grand-mère, parce que dans notre famille, on en fait beaucoup. C’est peut-être aussi le mélange des couleurs… et l’histoire ! Nos tifaifai ont une histoire, certains ont été réalisés par notre oncle, et il n’y en a pas d’autres comme les nôtres. » Des motifs uniques et surtout protégés.
 
Aujourd’hui, Virginie regrette les tifaifai cousus à la machine mais aussi les copies importées de l’étranger. C’est pourquoi derrière un rideau tendu à la mairie de Punaauia, se trouvent des trésors préservés des objectifs et des caméras. « Il y a les tifaifai des îles Cook, de Wallis, et d’autres de nos grands-mères, détaille-t-elle. Ce sont des tifaifai qu’on ne trouvera plus jamais, parce que ce sont de tout petits carreaux cousus à la main… »
Il vous faudra payer 200 Fcfp pour voir ces créations. Les fonds iront aux familles qui ont accepté de prêter leur tifaifai. À travers ce festival, qui fermera ses portes ce dimanche, Virginie souhaite montrer aux jeunes qu’il faut continuer de donner vie à ce trésor de Polynésie.
Des démonstrations de tifaifai sont prévues ce dimanche à partir de 9 heures.
 
 

Rédaction Web avec Sophie Guébel

infos coronavirus