vendredi 14 mai 2021
A VOIR

|

Vidéos – Émotion au CAPF pour l’hommage à Maco Tevane et Claude Malric

Publié le

Publié le 21/11/2017 à 13:58 - Mise à jour le 21/11/2017 à 13:58
Lecture 2 minutes

Une scène à ciel ouvert en hommage à Maco Tevane. Un paeapae portera désormais le nom de ce pilier de la culture polynésienne. Alors conseiller du gouvernement en charge de la culture, Maco Tevane a contribué à la naissance du Conservatoire artistique de la Polynésie (CAPF) le 5 septembre 1979. Rangihei Maamaatuaiahutapu, la petite fille de Maco Tevane, a prononcé un discours. La jeune femme a été très émue. « Ça me touche vraiment parce qu’il faut savoir que mon grand-père est très important pour moi. C’est mon modèle. Il m’a transmis son amour pour la culture et ça me fait vraiment plaisir de voir à quel point la population retient ce qu’il a fait de bien pour la culture », a expliqué Rangihei au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Un peu plus loin, c’est sur un air de musique classique que le 1er directeur du conservatoire artistique, Claude Malric a été célébré pour son dévouement à la culture polynésienne. Le grand hall du CAPF porte désormais son nom. « Je suis très ému c’est normal, et très fier aussi parce que ça fait longtemps qu’on l’attendait. Qu’il soit reconnu, ça nous fait un plaisir immense, à mon petit frère et à moi-même », confie son fils. 

38 ans après sa création, le conservatoire artistique de Polynésie est passé de 314 élèves à plus de 1900. 
Le paepae a Tevane pourra désormais servir aux 4 sections principales du CAPF. 

Rédaction web avec Sophie Guébel

Rangihei Maamaatuaiahutapu, petite-fille de Maco Tevane

François Claude Malric, fils de Claude Malric

infos coronavirus