fbpx
jeudi 20 février 2020
A VOIR

|

Une cérémonie du Tuhitiraa avant la célébration de Matari’i i ni’a

Publié le

L'association Haururu a débuté ce samedi matin la cérémonie du Tuhitiraa dans la vallée de la Papenoo. Un recueillement qui précède la célébration de la période d'abondance.

Publié le 16/11/2019 à 11:58 - Mise à jour le 18/11/2019 à 8:53
Lecture < 1 min.

L'association Haururu a débuté ce samedi matin la cérémonie du Tuhitiraa dans la vallée de la Papenoo. Un recueillement qui précède la célébration de la période d'abondance.

Ils étaient une trentaine de personnes à participer, ce samedi matin, à la cérémonie du Tuhitiraa organisée par l’association Haururu dans la vallée de la Papenoo.

“Cette cérémonie spécifique à Haururu nous permet de retourner vers la généalogie, explique Yves Doudoute, membre de l’association. Mais pas une généalogie pour les affaires de terre, une généalogie pour savoir qui je suis,n d’où je viens… C’est quelque chose de fondamental de connaître ses racines, et porutant les gens ne savent plus.”

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Jusque dans l’après-midi, onze unu, objets qui font le lien entre la terre et le monde de l’invisible, seront posés sur les sept marae de la vallée.

Cette cérémonie marque également le début de la célébration de Matarii i ni’a, ou la période d’abondance. “La terre est en fête, reprend Yves. On voit qu’il y a un changement. Petit à petit on va manger de plus en plus de mangues, de plus en plus de uru…”

Pour fêter ça, l’association organise une cérémonie suivie d’un repas partagé, ce mercredi 20 novembre à partir de 17 heures à l’embouchure de Vaituoru, à Papenoo. Une célébration ouverte à tous.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

L’Escape Game bientôt dans les écoles !

C’est parti pour une heure à résoudre des énigmes. Tout ce que ces professeurs savent, c’est qu’ils ont pour mission de relancer l’électricité,...

Artisanat : 14e édition du salon Te rara’a

Cette exposition, organisée par l’association artisanale Te Rara’a, présidée par Mélia Avae, se tiend jusqu'au 1er mars et accueille une trentaine d’artisans...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X