A VOIR

|

Communiqué

Un nouveau bureau pour l’association culturelle chinoise Si Ni Tong

Publié le

COMMUNIQUE - Le président Edouard Fritch accompagné de René Temeharo, ministre des Grands travaux en charge des institutions, a reçu ce jour le nouveau bureau du Si Ni Tong conduit par son président Timi Wong Yut.

Publié le 14/06/2022 à 9:23 - Mise à jour le 14/06/2022 à 9:26
Lecture < 1 min.

COMMUNIQUE - Le président Edouard Fritch accompagné de René Temeharo, ministre des Grands travaux en charge des institutions, a reçu ce jour le nouveau bureau du Si Ni Tong conduit par son président Timi Wong Yut.

Une rencontre de courtoisie pour cette vénérable institution, puisque l’association Sinitong, aussi connue sous son ancien nom de « Philanthropique », est l’une des plus anciennes associations culturelles chinoises de la Polynésie Française, démarrée officieusement durant la Première Guerre mondiale.

Le nouveau président élu est monsieur Timi Wong Yut, également président de Chee Kong Tong, l’une des associations regroupées au sein de Si Ni Tong. Les personnalités présentes aux côtés du président nouvellement élu sont membres de Wen Fa, de Kuo Ming Tong, de Phisigma, des 7 Villages, de l’Ecole Philanthropique, de Vahine Porinetia. Le sujet principal est d’annoncer la prochaine construction d’un centre socio-culturel de près de 1000 m2 près du temple Kanti de Mamao. Ce centre socio-culturel sera un espace dédié à la culture et aux pratiques culturelles chinoises afin d’assurer la transmission de ces savoirs à la jeune génération. L’association Si Ni Tong travaillera également sur un projet évoqué avec le maire de Teva I Uta, celui d’un mémorial dédié à l’arrivée des premiers chinois il y a plus de 150 ans, sur le sol de Mataiea.      

À l’origine l’association avait pour objectif principal d’aider les nouveaux arrivants de Chine à s’intégrer en Polynésie française. Sa vocation est désormais exclusivement culturelle : enseigner et promouvoir la culture chinoise, aider les membres de la communauté en général et entretenir la mémoire de la communauté et les liens avec la Chine.