vendredi 15 janvier 2021
A VOIR

|

Taste of Tahiti : le public californien a afflué par milliers aux ateliers polynésiens

Publié le

La Polynésie remporte toujours autant de succès auprès de la population américaine. Lors du festival Taste of Tahiti en Californie, les ateliers de promotion organisés par la troupe Te Ana Hotu ont permis aux visiteurs de participer à des cours d’initiation sur la culture tahitienne, pour d’autres de repartir avec un souvenir indélébile.

Publié le 29/09/2019 à 15:11 - Mise à jour le 30/09/2019 à 11:38
Lecture 2 minutes

La Polynésie remporte toujours autant de succès auprès de la population américaine. Lors du festival Taste of Tahiti en Californie, les ateliers de promotion organisés par la troupe Te Ana Hotu ont permis aux visiteurs de participer à des cours d’initiation sur la culture tahitienne, pour d’autres de repartir avec un souvenir indélébile.

Comme chaque année, la population américaine a afflué de toute la Californie pour assister au Festival Taste of Tahiti, mais surtout pour profiter des ateliers de promotion vers la destination polynésienne, les produits made in fenua et les activités en parallèle…

Initiation à la danse tahitienne, ote’a, aparima, hivinau, pa’o’a. Des cours dispensés par la troupe Te Ana Hotu de Raiatea et la reine du ‘ori tahiti, Matatini Mou.

« Je peux dire que les jeunes de Raiatea sont courageux, confie le tatoueur Tuatini Tamata. On voit qu’ils mettent tout leur amour dans ce qu’ils font et je pense qu’il faut soutenir des petits groupes comme ça. Ce qu’ils font à l’extérieur, c’est vraiment extraordinaire et grandiose. Et ça, c’est une belle promotion… »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

L’atelier de confection de couronnes remporte toujours autant de succès. Les visiteurs sont ravis de pouvoir s’habiller aux couleurs du fenua. 

« Ces couronnes sont vraiment magnifiques et celles qui les portent le sont également, sourit Sylvia, une visiteuse. J’ai hâte de voir le spectacle, cela me rappelle tellement de bons souvenirs que je vais mettre ma couronne de suite ! »

Le tatoueur polynésien Tuatini Tamata a également apporté son expérience sur le festival. Sa présence a permis aux visiteurs de comprendre la signification de certains motifs et pourquoi ils ne devaient pas être utilisés.

« Je suis venu soutenir cette organisation par rapport au tatouage et là je viens faire une démonstration de ce qu’est le tatouage polynésien, explique-t-il. Il y a une grosse demande. Rien que le premier jour, j’ai refusé beaucoup de monde. Et pour les jours suivants, j’étais complètement overbooké… »

Grâce au soutien du ministère de la Culture, du ministère du Tourisme et des communes de Uturoa et de Taputapuatea, la troupe Te Ana Hotu a atteint ses objectifs de promotion avec plus de 3 000 visiteurs sur le festival. En 2020, elle accueillera aux îles Sous-le-Vent une délégation américaine.

infos coronavirus