fbpx
mardi 22 octobre 2019
A VOIR

|

Retour gagnant pour Nonahere et son mana

Publié le

Publié le 11/07/2018 à 22:17 - Mise à jour le 11/07/2018 à 22:17
Lecture 3 minutes

Voici cinq ans que la célèbre troupe Nonahere originaire de la commune de Mahina n’était remontée sur la scène de To’ata pour concourir au Heiva i Tahiti. Maintes fois primée depuis 2005, Nonahere a cette année misé pour son grand retour sur le « mana ». Une thématique aussi vaste que puissante vue par le prisme d’une histoire d’amour entre Tehohotauniua, fille d’une grand chef et Ruanu’u un enfant guerrier atteint d’une malformation caractérisée par « une longue tête, chauve et brillante ». Une histoire d’amour impossible qui a malgré tout reçu un véritable plébiscite du public.

 

On notera également la belle prestation de Tamatoa Tepuhiarii, jeune Orero qui a su émouvoir l’assistance par la puissance de son interprétation et de ses textes. Enfin et pour remercier l’ensemble des auteurs qui oeuvrent chaque année pour offrir des thèmes plus riches les uns que les autres aux différentes troupes de danses traditionnelles, Matani Kainuki, chef du groupe Nonahere a tenu à monter sur scène à la fin du spectacle avec l’auteur de son spectacle, Noelle Faahu-Vaki, pour rendre hommage à ces passeurs des valeurs culturelles du fenua. Une occasion pour rendre un vibrant hommage à Patrick Amaru disparu il y a peu et qui avait permis à Nonahere de remporter de nombreux prix.

En catégorie Hura Ava Tau, ce sont les guerriers de la troupe Parata venus tout droit de l’archipel des Tuamotu et plus exactement de l’atoll de Anaa qui ont déferlé sur la scène de To’ata. Créée en 2017 cette jeune troupe composée principalement de natifs du plus vaste archipel de Polynésie ont très certainement marqué les esprits pour cette première participation au Heiva I Tahiti. Emmenée par Heremoana Taiti qui s’est chargé de l’ensemble des compositions des chants, Parata a offert un thème puissant qui mènera le peuple pa’umotu vers la paix.

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Loma Spitz, grande dame de la chanson est décédée

Le monde de la musique polynésienne de la "belle époque" est en deuil. Loma, qui a formé avec sa soeur Mila, le duo célèbre des années 60 "Loma et Mila" est décédée aujourd'hui à l'âge de 80 ans des suites d'une longue maladie.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X