jeudi 19 mai 2022
A VOIR

|

Pascal Obispo et son arrivée “émouvante” à Tahiti : “Je remercie toutes les personnes qui ont fait ce haka et ces danses”

Publié le

En concert unique à Tahiti le samedi 9 avril place To'ata, le chanteur Pascal Obispo était l'invité du journal télévisé de TNTV :

Publié le 06/04/2022 à 10:26 - Mise à jour le 11/04/2022 à 9:45
Lecture 2 minutes

En concert unique à Tahiti le samedi 9 avril place To'ata, le chanteur Pascal Obispo était l'invité du journal télévisé de TNTV :


TNTV : Vous êtes déjà venu en Polynésie à 4 reprises, et c’est la toute première fois que vous allez vous produire en concert. Comment cela se fait ?
Pascal Obispo : “Je pense que c’est une coïncidente et une rencontre avec un producteur qui a fait la demande ici. Et c’est la quatrième fois que je viens, et à chaque fois je me disais que ça pourrait être une bonne idée de chanter ici. Donc voilà, cela va se faire samedi et on est très heureux de jouer sur la place To’ata. (…) Lors de ma dernière tournée, j’avais jouer en Guadeloupe, aux Antilles… et j’avais demandé à mon producteur quand on irait aussi jouer en Nouvelle-Calédonie et à Tahiti. Cela n’a pas pu se faire en Nouvelle-Calédonie à cause du Covid-19, mais samedi, on sera là.”

Pourquoi le choix de l’acoustique pour ce concert ?
“C’est parce que je ne suis pas en tournée en ce moment, et comme on ne voulait pas passer à côté de ce concert, on a monté un set spécialement pour vous, avec pas mal de chansons, et notamment mes plus grands succès pour que le public ne soit pas perdu et qu’il passe un bon moment. Donc normalement, 98% du répertoire que l’on va chanter sera connu. (…) Il y aura une chanson du dernier album “France”, celle qui a bien fonctionné : ‘A qui dire qu’on est seul'”

En ouverture, vous aurez une pensée pour les victimes en Ukraine ?
“Exactement, j’ai choisi la chanson ‘Pendant que je chante’, que j’avais chanté pendant la soirée pour l’Ukraine (soirée télévisée spéciale organisée en France, NDLR). Vivre dans un contexte de guerre quand on est un artiste, c’est quelque chose d’un peu compliqué, donc la seule manière pour, les artistes, d’être impliqués quelque part, c’est de chanter aussi, parce qu’il faut continuer à être présent et se rendre un peu utile. Mais sinon, ça sera des chansons de mon répertoire, et aussi des chansons que j’ai composé pour d’autres artistes. Je pense qu’on va chanter ‘Allumer le feu’, des chansons que j’ai composé pour Florent Pagny, pour Natasha St-Pier. Cela sera un petit mélange assez sympathique, et j’espère qu’on va passer une bonne soirée.


Et je voulais aussi en profiter pour dire, car ça sera peut-être diffusé en Europe, en France, que je respecte énormément la tradition et les valeurs, et je trouve que notre arrivée a été très émouvante, c’est émouvant de voir que cela existe encore. Et je remercie encore toutes les personnes qui ont fait ce haka et ces danses, les filles et les hommes étaient torse nu parce que c’est la tradition, et donc vraiment, merci beaucoup. et cela devrait être le cas partout, mais ce n’est pas forcément le cas, donc merci à toutes ces personnes qui étaient là l’autre soir.”

Retour en images sur le concert de Pascal Obispo, le 9 avril :

infos coronavirus