mardi 26 mai 2020
A VOIR

|

Loma Spitz, grande dame de la chanson est décédée

Publié le

Le monde de la musique polynésienne de la "belle époque" est en deuil. Loma, qui a formé avec sa soeur Mila, le duo célèbre des années 60 "Loma et Mila" est décédée aujourd'hui à l'âge de 80 ans des suites d'une longue maladie.

Publié le 21/10/2019 à 9:55 - Mise à jour le 22/10/2019 à 10:05
Lecture < 1 min.

Le monde de la musique polynésienne de la "belle époque" est en deuil. Loma, qui a formé avec sa soeur Mila, le duo célèbre des années 60 "Loma et Mila" est décédée aujourd'hui à l'âge de 80 ans des suites d'une longue maladie.

Une voix magnifique s’est éteinte

Loma est née le 21 avril 1939 à papeete. Elle épouse Louis babo Aitamai le « metua » de la boxe polynésienne. Ils auront 4 enfants ensemble : Tania, Mara, Glenn et Rocky à qui nous transmettons toutes nos condoléances.

Loma et Mila ont créé et chanté les plus belles mélodies polynésiennes avec le support d’Eddy lund compositeur américain bien connu de l’époque. En 1956 Eddy lund leur propose d’animer le Quinn’s célèbre boite de nuit locale. Le duo est né, et leur carrière décolle, c’est la période de la « belle époque ». Elles arrêtent la chanson en 1983 mais leurs chansons restent encore dans les mémoires.
Personne n’a oublié les plus grands tubes de « Loma et Mila » tels que « To’u vai api raa », « pehepehe mai ra » ou encore « Vahine Tahiti ».

Michel Buillard, maire de Papeete a tenu à honorer la mémoire de cette grande figure de la chanson polynésienne. Le corps de la chanteuse sera exposé dans la salle du conseil de la mairie où une messe sera célébrée à partir de 18 h 00. L’inhumation aura lieu au cimetière de l’Uranie au deuxième étage, la date n’a pas encore été confirmée.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV