samedi 8 mai 2021
A VOIR

|

Le « paru tanina », une autre façon de cuire le poisson

Publié le

Aux Tuamotu, il y a différentes façons de cuire le poisson. Voici une méthode qui surprend encore aujourd'hui le voyageur, il s'agit de la préparation du poisson carbonisé ou "paru tanina".

Publié le 06/04/2020 à 10:37 - Mise à jour le 06/04/2020 à 10:37
Lecture < 1 min.

Aux Tuamotu, il y a différentes façons de cuire le poisson. Voici une méthode qui surprend encore aujourd'hui le voyageur, il s'agit de la préparation du poisson carbonisé ou "paru tanina".

Dans la quasi-totalité des atolls des Tuamotu, les habitants préparent le « paru tanina », cette manière simple et rapide de cuire la loche marbrée ou le hapu’u. il suffit de regrouper quelques palmes de cocotier séchées par le soleil, d’y placer le poisson, puis de brûler le tout.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Quand on dit tanina, c’est cramé ou brulé, lance Eric, un habitant de Takapoto, en rigolant. Ça change un peu de la cuisson tunu pa’a parce que là tu as le goût du cramé et en même temps quand tu laves avec l’eau de mer, tu as le salé. Un goût qui se marie bien avec le cramé. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La vie particulière des Pa’umotu, coprahculteurs nomades jusqu’à la fin des années 60, a poussé ce peuple à s’adapter. Si les plongées pour remonter les nacres ou le travail dans la cocoteraie au secteur prenait plus de temps que prévu, le Pa’umotu préparait son dîner de cette façon, en quelques minutes seulement.

infos coronavirus