jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

La troupe Te Ana Hotu visite le ranch d’un homme devenu milliardaire en gérant le ramassage des déchets

Publié le

Publié le 23/12/2018 à 14:50 - Mise à jour le 23/12/2018 à 14:50
Lecture 2 minutes

On se croirait dans un décor de film western digne de Hollywood, mais non, il s’agit tout simplement de Black Water Saloon, le domaine d’un milliardaire qui, pour organiser ses festivités annuelles, a fait une construire une ville de l’Ouest sur sa propriété. Une grande bâtisse aménagée avec des matériaux d’origine datant du 19e siècle, et qui abrite un bar d’époque, un théâtre, une salle pour fumer le cigare etc.

« Je n’ai pas de mots. Je suis vraiment impressionnée de voir tout cela. On voyait tout ça dans les films, et là, on le découvre pour de vrai » déclare Marie-Louise Duflos, membre de l’association Te Ana Hotu. Et l’extérieur du ranch est aussi tout en démesure avec des taureaux qui frottent le demi-million pièce.

Mais ce qui surprend surtout la délégation de Raiatea, c’est comment le propriétaire a bâti sa fortune. L’homme est à la tête d’un réseau de sociétés qui gère le ramassage d’ordures en Californie, de Riverside à Los Angeles. Un process qui intéresse plus que jamais les Tavana présents : « C’est intéressant et important car c’est un process innovant dans la transformation, dans le traitement et le rapatriement des déchets. Il faudrait peut-être prendre ce qu’on peut transposer et adapter à notre archipel des îles Sous-le-Vent » explique Sylviane Terooatea, maire de Uturoa. « C’est une opportunité pour la commune de rencontrer ces gens-là qui ont l’habitude de bien trier les déchets et les recycler » ajoute Marie-Louise Godfrey, adjointe au maire de Taputapuatea.

Cette visite a donc été fructueuse sur le plan économique et touristique : « Le fait de venir promouvoir notre destination auprès de ces personnes-là peut ouvrir des portes en terme touristique et d’investissement, ou nous potentiels partenariats pour nous aider à développer le traitement de nos ordures chez nous » dit Taumata Tuiaiho, du comité Taste of Tahiti.

En avril 2019, 300 leaders du secteur de l’environnement sont attendus au gala de Black Water Saloon pour débattre des nouveautés en matière de ramassage d’ordures, de recyclage ou d’innovation. Un rassemblement qui intéresse également les autorités locales de Raiatea.
 

Rédaction web avec Rony Mou-Fat

infos coronavirus