A VOIR

|

Communiqué

Des lettres de la reine Pomare IV et du roi Pomare V remises au ministre de la Culture

Publié le

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et la directrice du Musée de Tahiti et des Îles – Te Fare Manaha, Miriama Bonno, actuellement en déplacement à Paris, ont réceptionné auprès de la délégation de la Polynésie française à Paris, un don de Patrick Marchesseau concernant des documents d’archives relatifs à la reine Pomare.

Publié le 20/10/2022 à 13:16 - Mise à jour le 22/10/2022 à 10:00
Lecture < 1 min.

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et la directrice du Musée de Tahiti et des Îles – Te Fare Manaha, Miriama Bonno, actuellement en déplacement à Paris, ont réceptionné auprès de la délégation de la Polynésie française à Paris, un don de Patrick Marchesseau concernant des documents d’archives relatifs à la reine Pomare.

Il s’agit de lettres de la reine Pōmare IV de 1873 et 1876, de lettres du roi Pōmare V entre 1880 et 1888, une lettre dont l’auteur pourrait être le commandant Bruat, et une généalogie manuscrite non datée et adressée à « M. le Commissaire Impérial ». Ces sept documents d’archives restent à être inventoriés.

Une fois qu’ils rejoindront le Musée, ces documents pourront être étudiés et intégrés à la collection d’archives et manuscrits historiques. Ils complèteront ainsi le fonds relatif à la période coloniale, notamment les lettres de la famille Pōmare, annonce la présidence dans un communiqué.

En juillet dernier, un autre don important d’archives historiques d’un particulier avait été fait au Musée de Tahiti et des Îles : celui de Monsieur Jean-Christophe Alaux, dont l’arrière grand-oncle, l’architecte Jean-Paul Alaux était à Tahiti en 1936, et notamment ami avec Alain Gerbault. L’aïeul du donateur avait acquis un cahier de copies de lettres du commandant Bonnard (qui fut représentant de la colonie à Tahiti entre 1842 et 1847, puis suivit Lavaud comme Commandant de la colonie entre 1849 et 1852). Il avait exprimé le souhait, de manière manuscrite sur l’ouvrage, d’en faire « don à la bibliothèque du Musée de Papeete ». Ce cahier, ainsi que des lithographies originales de Jean-Paul Alaux sur Tahiti en 1936, et deux ouvrages, rejoindront également les collections du musée.

L’ensemble de ces documents seront numérisés par le Musée de Tahiti et des Îles – Te Fare Manaha, permettant ainsi leur étude plus précise, notamment par les historiens.