mercredi 28 septembre 2022
A VOIR

|

Communiqué

Cinquième conférence des ministres de la Culture du Pacifique

Publié le

COMMUNIQUÉ - La cinquième conférence des ministres de la Culture du Pacifique s’est tenue virtuellement les 26 et 27 avril derniers, sous la présidence de Hailama Harden pour Hawaii.

Publié le 29/04/2022 à 15:46 - Mise à jour le 29/04/2022 à 15:50
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUÉ - La cinquième conférence des ministres de la Culture du Pacifique s’est tenue virtuellement les 26 et 27 avril derniers, sous la présidence de Hailama Harden pour Hawaii.

C’est sur fond de sortie de crise sanitaire que les ministres de la Culture de la région, les chefs de délégations et leurs partenaires ont approuvé après examen les deux points majeurs de l’ordre du jour :

  • La stratégie culturelle régionale (PRCS) ;
  • La feuille de route du Festival des arts et de la culture du Pacifique (FestPac), en vue de l’établissement d’un futur modèle de prestations.

La Polynésie française représentée par le ministère en charge de la Culture (MCE) et la Direction de la culture et du patrimoine (DCP) participe depuis 2019 aux travaux des deux commissions, celle de la stratégie culturelle régionale (PRCS) présidée par Colin Yabaki, Directeur du patrimoine et des arts de Fidji et celle du Festival des arts et de la culture du Pacifique (FestPac) présidée par Paula Carr de Creative New Zealand.

“Avant la pandémie, les petites nations insulaires du Pacifique étaient déjà aux prises avec de faibles investissements et budgets pour la culture. Au cours des deux dernières années, la COVID-19 a mis encore plus de pression sur nos petites économies insulaires. Le secteur de la culture, en particulier, a été affecté à bien des égards et pour ces raisons, le PRCS est crucial pour nous aider à faire pression pour obtenir un soutien national et régional et à rechercher le financement et l’assistance des partenaires de développement”, a déclaré Colin Yabaki.

Le plan stratégique 2022-2031 se présente comme une stratégie flexible car elle permet aux pays de sélectionner les indicateurs et les priorités en fonction de leurs politiques nationales. Cinq domaines prioritaires du nouveau PRCS sont fixées : les cadres de politique culturelle, le patrimoine culturel, le bien-être culturel, l’innovation culturelle et les statistiques culturelles.

Il formalise l’interrelation qu’entretiennent les populations du Pacifique avec leur environnement en établissant d’une part un lien entre le climat, l’océan, la terre, la culture, les droits et la bonne gouvernance, et d’autre part des partenariats de confiance.

Le rapport d’évaluation pour l’établissement et la mise en œuvre d’un modèle futur de prestations du FestPac était très attendu ainsi que le point de situation sur l’avancée des travaux préparatoires du 13ème FestPac programmé en 2024 à Hawaii.

Les membres de la conférence ont bien acté les neuf recommandations du rapport d’évaluation du FestPac tout en émettant quelques réserves sur certaines d’entre elles. L’élaboration et la mise en œuvre d’une charte de Festpac ont été retenues et priorisées afin d’établir la structure de gouvernance et d’administration du FestPac et d’en articuler la vision, les valeurs, l’éthique et les protocoles. Un sujet épineux demeure, celui de la mise en place d’un fond FestPac.

infos coronavirus