fbpx
dimanche 15 décembre 2019
A VOIR

|

Bilan positif pour le 19e Salon du livre

Publié le

Clap de fin pour le 19e Salon du livre qui s’est refermé ce dimanche après-midi sur une note positive, selon l’organisateur Christian Robert.

Publié le 17/11/2019 à 16:09 - Mise à jour le 18/11/2019 à 8:52
Lecture < 1 min.

Clap de fin pour le 19e Salon du livre qui s’est refermé ce dimanche après-midi sur une note positive, selon l’organisateur Christian Robert.

Durant quatre jours, les écoles et le public ont pu se rendre dans les jardins de la Maison de la culture pour acheter ou feuilleter des livres. D’autres ont pu aussi échanger directement avec les auteurs, dont huit personnes arrivées de Nouvelle-Calédonie.

Et grâce à un partenariat avec la DGEE, et notamment le centre de lecture et de l’éducation, plusieurs classes ont pu travailler 6 mois durant sur des textes et arriver au salon pour échanger avec des écrivains et des illustrateurs.

“C’est un bilan très positif à plus d’un titre, assure Christian Robert, l’organisateur. Le premier c’est la fréquentation, parce qu’il y a eu vraiment beaucoup de monde, on est très content parce que c’est du travail. Je pense qu’on a battu le nombre de scolaires depuis la première édition. Une autre satisfaction parce que tout le monde vient me voir pour dire que c’est super, les animations, les conférences. Et puis, on a fait beaucoup de ventes. Les gens viennent ici pour écouter les conférences mais également acheter des livres. L’année prochaine c’est un cap, 20 ans, et je pense qu’on fera revenir des auteurs qui ont marqué de leur présence une des 19 éditions. Ce sera ici, avec autant d’enthousiasme et j’espère autant de public.”

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Éruption d’un volcan en Nouvelle-Zélande : pas d’espoir de...

Une cinquantaine de personnes visitaient White Island dans le nord de la Nouvelle-Zélande lorsque le volcan est entré en éruption soudainement en début d'après-midi, projetant...

Une fresque peinte par des élèves pour le Téléthon

Un symbole tout en couleurs pour changer les regards sur le handicap. À l’école Tuterai Tane de Pirae, les élèves participent à leur manière au Téléthon. Ils ont peint une fresque pour deux de leur camarades qui ont perdu l’usage de leur jambes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X