vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Année Internationale pour les Récifs Coralliens : 2 expositions à Tahiti

Publié le

Publié le 01/10/2018 à 10:15 - Mise à jour le 01/10/2018 à 10:15
Lecture 2 minutes

En novembre 2016, l’Initiative internationale pour les récifs coralliens (ICRI) a déclaré 2018 comme étant la troisième année internationale des récifs coralliens. En effet, la moitié des récifs coralliens est aujourd’hui en situation critique, affectée par les pollutions, les dégradations, la surpêche, l’acidification des océans et l’augmentation des températures de la planète.

>>> Lire aussi : Un appel à projets pour sauver les récifs coralliens en Outre-mer

L’ICRI encourage donc à renforcer la sensibilisation à l’échelle mondiale sur la valeur des récifs coralliens et les menaces qui pèsent sur eux. En Polynésie, le Criobe (Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement) organise deux expositions : l’une à la galerie des Tropiques à Papeete, et l’autre dans différents lieux publics de Tahiti.

La première exposition aura lieu du 2 au 10 novembre à la galerie des Tropiques. 26 artistes (Ben Thouard, Gotz, Prokop, Tevainui Frogier, André Marere…) du fenua ont accepté de participer à l’exposition et présenter leur vision des récifs. Peintures, photos, sculptures en bois, pierre ou bronze, gravures sur nacre… autant de regards possibles sur un écosystème qui nous est cher.

>>> Lire aussi : De Tahiti aux Marquises, les Polynésiens se mobilisent pour la protection des lagons  

Le deuxième événement sera une exposition des photographies du photojournaliste et plongeur Alexis Rosenfeld. L’exposition « Récifs coralliens, un enjeu pour l’humanité » présente deux années de travail et quelque 400 heures de plongées dans l’océan Indien, l’océan Pacifque, en mer Rouge et aux Caraïbes. Accompagné de la journaliste Alexie Valois, les photos d’Alexis Rosenfeld interpellent sur les changements qui s’opèrent sur les récifs, sur la nécessité pour chacun de nous de connaître et de protéger la vie, même invisible, sous la surface des océans.
Les photos, seront exposées dans un format original, encore jamais utilisé en Polynésie française : des structures triptyques de 2 mètres de hauteur conçues pour l’extérieur. Cette exposition sera présentée dans différents lieux publics de Tahiti jusqu’à la fin de l’année.

Rédaction web 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu