mercredi 5 août 2020
A VOIR

|

Une maladie bactérienne liée à la chauve-souris étudiée en Nouvelle-Calédonie

Publié le

Des scientifiques mènent des investigations en Nouvelle-Calédonie sur une nouvelle maladie bactérienne soupçonnée d'être transmise par les chauves-souris, qui a touché entre 2012 et 2019 une quinzaine de personnes dont quatre sont mortes, a-t-on appris vendredi de source médicale.

Publié le 22/05/2020 à 11:14 - Mise à jour le 22/05/2020 à 11:14
Lecture 2 minutes

Des scientifiques mènent des investigations en Nouvelle-Calédonie sur une nouvelle maladie bactérienne soupçonnée d'être transmise par les chauves-souris, qui a touché entre 2012 et 2019 une quinzaine de personnes dont quatre sont mortes, a-t-on appris vendredi de source médicale.

Cette équipe pluridisciplinaire calédonienne a reçu la semaine dernière une aide de 25 000 euros (environ 3 millions de Fcfp) du Fonds Pacifique du ministère des affaires étrangères pour poursuivre ses travaux.

La chauve-souris, qui est suspectée d’être à l’origine de l’épidémie de nouveau coronavirus, est porteuse de nombreux virus et possède un système immunitaire hors-norme.       

En Nouvelle-Calédonie, après des cas inexpliqués de patients souffrant de perte de poids, de fièvre, de troubles hématologiques et d’une augmentation du volume de la rate, le centre hospitalier territorial (CHT) a envoyé en 2017 des prélèvements à l’Institut Hospitalo-Universitaire de Marseille (IHU) du professeur Didier Raoult.       

« Une bactérie -Mycoplasma haemohominis- a alors été identifiée et il s’est avérée que celle-ci avait également été retrouvée chez des roussettes (grandes chauves-souris), dans un autre service de l’IHU marseillais », a expliqué à l’AFP le docteur Julien Colot, du laboratoire de microbiologie du CHT.     

Baptisée fièvre hémolytique, cette nouvelle zoonose a touché 15 patients en Nouvelle-Calédonie entre 2012 et 2019, dont quatre sont décédés. Les autres patients ont pu être guéris rapidement par traitement antibiotique. « Tous les malades, sauf un, avaient été en contact avec des roussettes, soit à la chasse, soit en les cuisinant et la plupart en avaient mangé de 3 semaines à trois mois avant le début des symptômes », a également indiqué M. Colot.         

La roussette est un animal emblématique et un gibier prisé en Nouvelle-Calédonie où l’on en recense quatre espèces dont trois endémiques. Également appelé renard volant, ce mammifère, à la chasse réglementée, est consommé en civet ou en bougna (plat traditionnel). Dans la population, ses risques potentiels sont peu pris en compte.       

Un test diagnostique (PCR) a été mis au point au CHT avec l’aide de l’IHU pour détecter cette nouvelle bactérie, mais les scientifiques veulent désormais mieux comprendre ses modes de transmission et étendre leurs travaux à des zones du Pacifique où cette roussette est aussi présente comme le Vanuatu ou Wallis-et-Futuna.     

« D’autres réservoirs de cette bactérie sont en outre suspectés comme les rats, les tiques ou des végétaux potentiellement contaminés par la salive de roussettes », a précisé le Dr Julien Colot.    

Quelque 200 roussettes vont être collectées dans le cadre de ces investigations dont les premiers résultats sont attendus en 2021.

SourceAFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Le Nation Music Festival de retour pour 3 jours de...

Après plusieurs mois d’incertitudes liés à la crise sanitaire, la 2ème édition du Nation Music Festival prend ses quartiers au Parc Vairai du 30 juillet au 1er août. Cet événement, sans alcool est le premier du genre dédié aux mineurs pour la plupart. Sur scène, plus d’une quarantaine de DJ vont se succéder.

Le Président habilité à signer l’emprunt exceptionnel garanti par...

Le Conseil des ministres a habilité le Président de la Polynésie française à signer l’emprunt garanti par l’État d’un montant de 28,639 milliards Fcfp (soit 240 millions d’euros) auprès de l’Agence Française de Développement (AFD).

Sénatoriales : la liste des grands électeurs en Polynésie

La liste des électeurs qui prendront part aux élections sénatoriales le dimanche 27 septembre 2020 a été publiée au journal officiel de la Polynésie française.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV