samedi 4 juillet 2020
A VOIR

|

Un « deepfake challenge » pour lutter contre la désinformation

Publié le

Rendre plus facilement détectables des vidéos truquées par des outils d'intelligence artificielle : tel est l'objectif du "deepfake challenge", lancé jeudi par des entreprises de la tech et des universitaires.

Publié le 06/09/2019 à 11:45 - Mise à jour le 06/09/2019 à 11:55
Lecture < 1 min.

Rendre plus facilement détectables des vidéos truquées par des outils d'intelligence artificielle : tel est l'objectif du "deepfake challenge", lancé jeudi par des entreprises de la tech et des universitaires.

Financée à hauteur de 10 millions de dollars (environ 1 milliard de Fcfp) par Facebook, cette initiative vise à lutter contre un phénomène perçu comme une menace grandissante à l’intégrité de l’information en ligne.

Le projet, soutenu par Microsoft et un consortium sur l’intelligence artificielle qui réunit plusieurs géants de la tech, dont Apple, Amazon et IBM, fait appel à des universitaires issus d’institutions comme le Massachusetts Institute of Technology (MIT) ou l’université d’Oxford.

« L’objectif de cette initiative est de créer une technologie que tout le monde pourra utiliser pour détecter les vidéos modifiées par des outils d’intelligence artificielle et dont le but est d’induire en erreur les usagers », a expliqué le directeur technique de Facebook Mike Schroepfer. Il a ajouté que les techniques de « deepfake », dont les trucages hyper-réalistes font dire à des personnalités des propos qu’elles n’ont jamais tenus, « posent un défi majeur à la légitimité de l’information en ligne »« Pourtant, le secteur ne possède pas de base de données ou d’outil de référence pour les détecter », a-t-il ajouté.

Facebook a indiqué que son financement serait destiné à des partenariats de recherche et à des prix. L’entreprise dirigée par Mark Zuckerberg a précisé qu’elle participerait à la compétition, mais n’accepterait pas de rétribution.

Pour Philip Torr, professeur à Oxford et participant au projet, de nouveaux outils sont « nécessaires aussi vite que possible pour détecter ces contenus médiatiques manipulés ». « La mise en ligne de ces contenus, pour créer des théories du complot complètement fausses et manipuler les gens à des fins politiques, est devenu un problème d’importance mondiale. C’est une menace fondamentale à la démocratie », a-t-il estimé dans un communiqué. 

SourceAFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Municipales 2020 : bilan mitigé du Tapura Huiraatira

Pas de vague rouge pour ce second tour des municipales. Sur les 26 communes qui étaient encore en course, près d’une dizaine telles que Paea, Arue ou encore Moorea, sont sorties du giron du Tapura Huiraatira. Vote sanction contre le gouvernement ou résultat d’un travail de terrain acharné pendant la campagne ? Éléments de réponse.

Un partenariat avec Unicancer pour la création de l’Institut...

Unicancer, unique réseau hospitalier français dédié à 100% à la lutte contre le cancer, et la Polynésie française annoncent la signature d’un accord fixant le périmètre de leur collaboration dans le projet de création de l’Institut du Cancer de la Polynésie Française (ICPF). Le coup d’envoi de ce projet ambitieux a été donné, jeudi, avec la tenue de la première réunion de son comité de pilotage.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV