samedi 21 septembre 2019
A VOIR

|

Typhon aux Philippines : le bilan s’aggrave à 81 morts

Publié le

Publié le 18/09/2018 à 8:46 - Mise à jour le 18/09/2018 à 8:46
Lecture 2 minutes

Le typhon Mangkhut a traversé le nord des Philippines samedi, détruisant des habitations et inondant des terres agricoles. Depuis, le bilan des victimes ne cesse d’augmenter à mesure que les secours retrouvent les dépouilles de personnes ensevelies par un immense glissement de terrain survenu dans la localité minière d’Itogon.

>>> Lire aussi : Typhon Mangkhut : le chaos, les vidéos d’un Tahitien à Hong Kong

Des dizaines de personnes, qui sont présumées mortes, seraient toujours sous les débris.  “D’après la liste, j’ai vu que 59 personnes étaient toujours disparues” à Itogon, a déclaré à l’AFP Ricardo Jalad, responsable de la protection civile. “Si on les ajoute à ceux qui ont déjà été retrouvés, il est possible que le bilan dépasse les 100 morts”. Cette coulée de boue s’est produite quand Mangkhut a déversé en quelques heures l’équivalent d’un mois de pluie. Elle a emporté une construction abandonnée par l’opérateur d’une mine d’or utilisée par des mineurs et leurs familles comme abri d’urgence.

Les recherches se poursuivaient mercredi, avec des secouristes qui fouillaient dans la boue avec des pelles ainsi qu’à mains nues.

La tempête, la plus puissante depuis le début de l’année dans le monde, a également fait quatre morts dans le sud de la Chine, où des millions de personnes avaient été évacuées. Le typhon a semé le chaos à Hong Kong, où les gratte-ciel ont vacillé pendant des heures sous la violence du vent, des arbres ont été arrachés et des routes endommagées.

>>> Lire aussi : Des dizaines de Philippins ensevelis par le typhon Mangkhut, montée des eaux en Chine

Les Philippines sont affligées chaque année par une vingtaine de typhons, qui font des centaines de morts et aggravent encore la pauvreté qui affecte des millions de personnes. Haiyan, un des typhons les plus violents à avoir jamais touché terre, avait dévasté le centre de l’archipel en novembre 2013, faisant plus de 7 350 morts ou disparus et privant de logement plus de quatre millions d’habitants.

AFP

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

catégories populaires