vendredi 18 juin 2021
A VOIR

|

Tonga membre de la Fédération internationale de ski

Publié le

Publié le 20/07/2016 à 9:40 - Mise à jour le 20/07/2016 à 9:40
Lecture 2 minutes

Non ce n’est pas une blague : l’archipel de Tonga est devenu membre de la Fédération internationale de ski en juin, comme le rapporte Radio Australia.  
Makeleta Piukala, Kasete Naufahu Skeen, Reinhard Langer et Dyan Wackerbauer, 4 Tongiens, s’entraînent en ce moment pour les épreuves de ski de fond, de super G, de slalom géant et de descente… Les skieurs ont tous grandi aux Tonga mais vivent maintenant en Europe. Ils souhaitent se qualifier pour les JO d’hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud, en 2018. 
Les athlètes ont été recutés par la Fédération tongienne de ski directement en Europe. 

Ce ne serait pas la première fois que des Tongiens sont qualifiés pour les Jeux olympiques d’hiver. Bruno Banani (Semi Fuahea de son vrai nom) a été le tout premier Tongien qualifié aux JO d’hiver de Sotchi en 2014, en luge olympique. 

Tonga souhaite devenir la première nation de sports d’hiver de la région du Pacifique. « La fédération internationale de luge, aide vraiment les Tonga, pour que nous puissions continuer à aligner des athlètes aux championnats du monde. Et je veux que la fédération internationale de ski fasse pareil pour les Tonga, a expliqué Leafa Mataele Wawryk à l’émission Pacific Beat , sur ABC. Mon rêve est que l’Australie et la Nouvelle-Zélande nous ouvrent leurs portes et accueillent nos skieurs des Tonga pour qu’ils puissent s’entraîner, mais aussi, à terme, des skieurs d’autres pays du Pacifique commes les Fidji ou encore les Samoa. » 

Rédaction web

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.