dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

Les îles Tonga interdisent le rugby et la boxe aux filles

Publié le

Publié le 21/03/2018 à 9:37 - Mise à jour le 21/03/2018 à 9:37
Lecture 2 minutes

L’existence du décret pris par le gouvernement du royaume d’environ 120 000 habitants a été révélée la semaine dernière quand une équipe d’élèves du lycée de Tonga a été interdite de participer à un tournoi de « touch rugby », version sans plaquage du sport, en raison de leur sexe.

Dans une lettre, le ministère de l’Education de l’archipel aux 170 îles explique que l’interdiction vise à « préserver la dignité des Tongiennes et maintenir les valeurs culturelles des Tonga », selon une traduction publiée par le site d’informations Matangi Tonga.

Adams, née en Nouvelle-Zélande mais qui se montre très fière de ses origines tongiennes, a dénoncé une « interprétation malavisée et obtuse de la culture » locale.

 » Avec cette façon de penser, une Tongienne fière comme moi ne pourrait atteindre le rang que j’ai atteint dans ce monde « , a dit sur Facebook la double médaillée d’or olympique et quadruple championne du monde.

Elle est favorite pour remporter l’or pour la quatrième fois aux Jeux du Commonwealth le mois prochain.

« Les femmes des Tonga doivent se lancer dans le rugby, comme dans n’importe quel sport, on est douées pour ça », a-t-elle ajouté.

Mme Ardern s’est dite quant à elle en désaccord avec cette décision, ajoutant toutefois qu’elle ne se servirait pas du programme d’aide de la Nouvelle-Zélande au royaume comme moyen de pression.

 » Quand j’étais élève, j’ai joué au touch rugby et j’encouragerais toutes les jeunes femmes à se lancer dans les sports qui les intéressent « , a-t-elle dit.

Elle a relevé que l’interdiction ne concernait que les élèves et qu’en conséquence, les jeunes filles souhaitant jouer au rugby pourraient la contourner.

AFP

infos coronavirus