vendredi 18 octobre 2019
A VOIR

|

Le vaccin anti-dengue de Sanofi, défecteux : Manille suspend sa campagne de vaccination

Publié le

Publié le 03/12/2017 à 16:37 - Mise à jour le 03/12/2017 à 16:37
Lecture 2 minutes

Le groupe pharmaceutique, fabricant du vaccin, a déconseillé mercredi dans un communiqué l’utilisation du Dengvaxia, premier vaccin contre la dengue autorisé dans le monde, aux personnes n’ayant jamais été infectées.
“A la lumière de ces nouvelles informations, le ministère de la Santé suspendra le programme de vaccination anti-dengue, tandis que des vérifications et des consultations sont en cours avec des experts (…) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS)”, a déclaré le secrétaire d’Etat philippin à la Santé Francisco Duque.

Les Philippines ont vacciné plus de 733 000 enfants contre le virus, ce qui fait craindre que beaucoup d’entre eux puissent développer la forme la plus grave de cette maladie potentiellement mortelle.
Sanofi avait initialement annoncé que son vaccin était “crucial” dans la lutte contre la dengue, le plus répandu des virus transmis par les moustiques dans le monde.

Sanofi a indiqué mercredi qu’une nouvelle étude a confirmé les avantages de Dengvaxia pour “ceux qui avaient eu une infection antérieure”. Cependant, “pour ceux qui n’avaient pas été précédemment infectés (…), l’analyse a révélé qu’à plus long terme, davantage de cas de maladie grave pourraient survenir après la vaccination en cas d’infection à la dengue”.

M. Duque a souligné que le gouvernement philippin n’avait reçu pour l’instant aucun signalements de problèmes liés à Dengvaxia : “actuellement, il n’y a pas de cas d’infection grave à la dengue parmi ceux qui ont été vaccinés”, a-t-il déclaré à la presse.
Il a également indiqué que ces nouvelles informations ne signifiaient pas que tous ceux qui n’ont jamais été infectés souffriraient de la forme plus grave de la dengue s’ils étaient vaccinés.

Le ministère de la Santé va renforcer son suivi des personnes vaccinées et enquêter sur les cas de personnes tombant malades, a-t-il ajouté.
Malgré la suspension de la campagne de vaccination, M. Duque a souligné que “la vaccination (était) essentielle dans le cadre de la prévention et du contrôle de la dengue”.

Concernant Sanofi, “les services juridiques vont examiner le contrat” avec le laboratoire pharmaceutique.
Dans un communiqué, l’OMS a recommandé que “Dengvaxia soit administré seulement aux personnes ayant déjà été infectées par le dengue”. Un groupe d’experts de l’OMS doit en outre se réunir dans deux semaines pour décider du maintien ou non de la suspension.

Un millier de Philippins sont morts de la dengue en 2016 sur un total de 211 000 cas, selon les statistiques officielles.

AFP

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui...

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

“Notre but est que l’argent public soit bien dépensé”

Le nouveau président de la Chambre territoriale des comptes, Jean-Luc Le Mercier, a pris ses fonctions mercredi en présence des hautes personnalités de l’Etat et du Pays. Il vient remplacer Jean Lachkar. Interview.

Turama vous éclaire sur le démarchage à domicile

L’enquête Fetii Fenua vient de démarrer. Initiée par l’Institut de la Statistique, elle doit permettre de mieux connaître les mouvements de population en Polynésie et leurs besoins. Des enquêteurs viendront vous rendre visite. Comment les différencier des démarcheurs ? Nous répondons à cette question avec notre invité Raiarii Tama, chargé de communication de la Direction générale des Affaires Economiques (DGAE).

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X