dimanche 25 août 2019
A VOIR

|

Le réchauffement des océans “va plus vite que ce que nous pensions”

Publié le

Publié le 10/01/2019 à 10:54 - Mise à jour le 10/01/2019 à 10:54
Lecture 2 minutes

Une nouvelle étude parue jeudi dans la revue Science résout le problème et confirme que les modèles voyaient juste: au total, la température des océans, dans la couche de 2 000 mètres sous la surface, a été revue à la hausse de façon importante pour la période 1971-2010 par rapport à un rapport scientifique de référence parrainé par l’ONU.

Ce nouveau travail combine quatre études scientifiques publiées depuis 2014 et qui concordent pour dire que les mesures anciennement utilisées n’étaient pas assez précises – et trop basses, in fine. “Si vous voulez comprendre où se passe le réchauffement climatique, regardez dans nos océans”, dit l’un des auteurs du résumé publié dans Science, Zeke Hausfather, de l’Université de Californie à Berkeley. “Le réchauffement océanique est un indicateur très important du changement climatique, et nous avons les preuves que ce réchauffement va plus vite que ce que nous pensions”.

Le chercheur parle d'”indicateur” car les océans absorbent l’excès de chaleur de l’atmosphère créé par les rejets de gaz à effet de serre. Le réchauffement de l’eau agit comme un signal confirmant la vitesse du changement climatique, explique-t-il. Selon lui, 2018 sera “très probablement l’année la plus chaude jamais enregistrée dans les océans, comme 2017 et 2016 auparavant”.

Alors que le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec) estimait en 2014 que le “contenu thermique des océans”, l’unité utilisée pour ces mesures, était entre 0,20 et 0,32 watts par mètre carré pour la période 1971-2010, les quatre nouvelles études convergent autour d’un chiffre supérieur, entre 0,36 à 0,39 — et 0,55 à 0,68 pour la période la plus récente, à partir des années 1990.

L’imprécision des mesures passées s’explique par le matériel alors utilisé. Il s’agissait de sortes de thermomètres en forme de torpilles, des bathythermographes, plongeant sous l’eau et reliés par un câble à un navire. Ils ne remontaient pas à la surface et ne duraient pas longtemps.

Depuis le début des années 2000, 3 900 balises “Argo” flottantes et plongeantes réparties sur le globe fournissent des données bien plus complètes sur les 2 000 premiers mètres, transmises par satellites avec une fréquence incomparable.

Les nouvelles estimations “semblent résoudre de nombreux problèmes qui affectaient les anciennes mesures, et désormais elles semblent s’accorder plutôt bien aux modèles climatiques”, conclut Zeke Hausfather.

Rédaction web avec AFP

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Super Aito : Steeve Teihotaata compte bien conserver son...

Ce samedi sur Tahiti Nui Télévision, vous pourrez suivre en direct le Super aito 2019. Plus de 160 rameurs sont attendus pour la "course V1" de l’année. Parmi eux, le champion en titre Steeve Teihotaata :

Comment lutter contre les “fake news” ?

Si les fausses informations circulaient déjà bien avant l’avènement des réseaux sociaux, depuis leur arrivée, on ne compte plus le nombre d’intox. Véritable fléau, les "fake news" font hélas partie du quotidien des internautes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X