jeudi 17 octobre 2019
A VOIR

|

La Nouvelle-Zélande crée un congé payé spécifique pour les victimes de violences conjugales

Publié le

Publié le 27/07/2018 à 15:00 - Mise à jour le 27/07/2018 à 15:00
Lecture 2 minutes

La députée Jan Logie, élue du Parti vert, a expliqué que ce congé devait permettre aux victimes de “mettre un terme aux violences et d’obtenir de l’aide sans craindre de perdre leur emploi”.

C’est gagnant pour les victimes, gagnant pour les employeurs et gagnant pour la société”, a-t-elle déclaré après le vote de la loi par 63 voix contre 57. Avant la Nouvelle-Zélande, les Philippines avaient déjà créé en 2004 un congé de 10 jours pour les victimes de violences conjugales.

> Un des pays les plus touchés par les violences conjugales

Les statistiques montrent que la Nouvelle-Zélande est un des pays développés les plus touchés par les violences conjugales. Le taux d’homicide commis au sein de la famille est, per capita, plus de deux fois plus élevé dans cet état du Pacifique Sud qu’en Australie, au Canada ou en Grande-Bretagne.

Mme Logie, qui appartient à la coalition de centre-gauche au pouvoir, a déploré que l’aide aux victimes de violences conjugales tarde trop souvent.

“Nous attendons que la situation devienne vraiment mauvaise, que quelqu’un se fasse tuer, et alors nous nous en préoccupons”, dénonce-t-elle.

> Avoir le temps

Ce congé doit permettre aux victimes cherchant à fuir leur foyer d’avoir le temps de faire tout ce qu’elles ont à faire, qu’il s’agisse d’assister à des audiences en justice, de déménager ou de trouver de nouvelles écoles pour leurs enfants.

L’opposition conservatrice ne s’était pas rangée derrière cette réforme en expliquant que son intention était bonne mais qu’elle risquait de contrarier la recherche d’emploi potentielle des victimes.

“Les employeurs vont se mettre à scanner les candidates en se demandant si elles risquent d’être victimes de violences conjugales parce qu’au final, cela affectera leur activité”, a déclaré à Newshub Mark Mitchell, du Parti national.

La Nouvelle-Zélande est de longue date pionnière dans la défense des droits des femmes. Elle fut ainsi en 1893 le premier pays au monde à leur accorder le droit de vote.

AFP

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui...

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

“Notre but est que l’argent public soit bien dépensé”

Le nouveau président de la Chambre territoriale des comptes, Jean-Luc Le Mercier, a pris ses fonctions mercredi en présence des hautes personnalités de l’Etat et du Pays. Il vient remplacer Jean Lachkar. Interview.

Turama vous éclaire sur le démarchage à domicile

L’enquête Fetii Fenua vient de démarrer. Initiée par l’Institut de la Statistique, elle doit permettre de mieux connaître les mouvements de population en Polynésie et leurs besoins. Des enquêteurs viendront vous rendre visite. Comment les différencier des démarcheurs ? Nous répondons à cette question avec notre invité Raiarii Tama, chargé de communication de la Direction générale des Affaires Economiques (DGAE).

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X