mercredi 17 août 2022
A VOIR

|

Japon : l’ex-Premier ministre Shinzo Abe assassiné en plein meeting

Publié le

L'ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe a été assassiné vendredi par balle en plein meeting électoral à Nara (ouest), un meurtre qui a suscité une vive émotion au Japon et à l'étranger.

Publié le 08/07/2022 à 9:18 - Mise à jour le 09/07/2022 à 8:45
Lecture 3 minutes

L'ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe a été assassiné vendredi par balle en plein meeting électoral à Nara (ouest), un meurtre qui a suscité une vive émotion au Japon et à l'étranger.

Le suspect, Tetsuya Yamagami, 41 ans, a été arrêté. Il a avoué avoir délibérément visé M. Abe, expliquant en vouloir à une organisation à laquelle il croyait qu’il était affilié, a annoncé la police. Aucun détails n’ont été donnés par la police sur ladite organisation.

Shinzo Abe, 67 ans, a été rapidement transporté, en hélicoptère, à l’hôpital où il a été déclaré mort quelques heures plus tard, malgré les efforts déployés par une équipe de vingt médecins.

Il a été atteint de deux balles au cou, selon une source médicale.

Shinzo Abe a été celui qui est resté le plus longtemps Premier ministre au Japon : en 2006-2007, puis de nouveau de 2012 à 2020. M. Abe faisait un discours en fin de matinée près d’une gare à Nara à l’occasion d’un rassemblement de campagne électorale en vue des élections sénatoriales de dimanche, lorsque des coups de feu ont été entendus.

Assassiné de deux balles pendant son discours

Sur des images de la chaîne de télévision NHK montrant le moment de l’attaque, on voit l’ex-chef du gouvernement debout sur un podium, puis une forte détonation retentit et de la fumée se dégage. Les spectateurs surpris se baissent et plusieurs personnes en plaquent une autre à terre.

“Le premier tir a fait le bruit d’un jouet. (Shinzo Abe) n’est pas tombé et il y a eu une grosse détonation. Le deuxième tir était plus visible, on pouvait voir une étincelle et de la fumée”, a-t-elle ajouté. Après le deuxième tir, des gens ont entouré la victime tombée sur le sol “et lui ont fait un massage cardiaque” a déclaré un témoin.

Le Japon a une des législations les plus strictes au monde en matière de contrôle des armes à feu et le nombre annuel des personnes tuées par de telles armes dans ce pays de 125 millions d’habitants est extrêmement faible.

“Un grand visionnaire”

Les réactions ont en outre afflué du monde entier après l’attaque.

C’est une “tragédie pour le Japon”, a réagi le président américain Joe Biden, tandis que le Brésil a décrété un deuil national de trois jours.

Pour le chef de l’Etat français Emmanuel Macron, “le Japon perd un grand Premier ministre”, pour le chef du gouvernement canadien Justin Trudeau “un grand visionnaire”.

Memorial à la station Yamato-Saidaiji, où Shinzo Abe a été assassiné à Nara le 8 juillet 2022 (Crédit Photo : Philip FONG / AFP)

Le président de la Polynésie Edouard Fritch exprime ses condoléances à l’ambassadeur du Japon à Suva

Le délégué aux affaires internationales, européennes et du Pacifique, Manuel Terai, en déplacement à Fidji, pour les préparatifs du Sommet des Dirigeants du Pacifique qui se tiendra du 12 au 14 juillet, s’est rendu à l’ambassade du Japon à Suva afin de présenter les condoléances du Président de la Polynésie française au gouvernement et au Peuple japonais pour la tragique disparition de M. Shinzo Abe, ancien Premier Ministre japonais de 2012 à 2020, assassiné lors d’un meeting politique dans le département de Nara.

Le Président Edouard Fritch qui a appris la triste nouvelle lors de son déplacement aux Marquises s’est dit choqué par cet attentat, qui porte atteinte à la démocratie et qui est si contraire aux valeurs du Japon où les armes à feu n’ont pas cours. Ami du Pacifique, M. Abe a été un leader d’exception qui a contribué à forger un multilatéralisme robuste et efficace dans la région Asie-Pacifique et dans le monde.

Manuel Terai a été reçu avec grande émotion par l’ambassadeur Fumihiro Kawakami. Les deux hommes se sont longuement entretenus et ont évoqué l’engagement international de M. Abe et les liens d’amitié solides entre le Japon et la Polynésie française.

infos coronavirus