mardi 14 juillet 2020
A VOIR

|

Earth Hour : extinction générale des lumières samedi pour la planète

Publié le

Publié le 28/03/2019 à 8:21 - Mise à jour le 28/03/2019 à 8:21
Lecture 2 minutes

Shanghai Tower, Victoria Harbour à Hong Kong, tour Burj Khalifa de Dubai, place Rouge, Acropole, tour Eiffel, pyramides égyptiennes, basilique Saint-Pierre, Big Ben, Christ de Rio, siège de l’ONU à New York… d’innombrables sites, monuments et bâtiments vont les uns après les autres éteindre leurs feux entre 20h30 et 21h30 locales, au fil des fuseaux horaires.

Organisée par le WWF, cette mobilisation citoyenne, qui propose aussi à tout un chacun de faire la même chose, célèbre sa 13e édition.
En 2007, Sydney lançait cette opération inédite, pendant toute une heure, destinée à interpeller les pouvoirs publics. Depuis le mouvement a pris dans le monde entier, tandis que le réchauffement climatique s’accentue sous l’effet de gaz à effet de serre à des niveaux d’émissions et de concentration record.

> 187 pays participants en 2018

L’an dernier, près de 7 000 villes de 187 pays ont éteint leurs édifices emblématiques, de Singapour à Honolulu, en passant par Sydney, Moscou, ou Washington, indique le WWF.
« Cette année, des millions de gens dans le monde s’uniront à nouveau pour dire leur souhait d’un avenir sain et soutenable », dit le WWF. Alors que la nature est menacée « à un rythme inédit », et fait face « au défi constant du changement climatique », Earth Hour 2019 veut rappeler son importance et les services qu’elle rend à l’homme (eau, alimentation, pharmacopée, etc).

En Polynésie, plusieurs restaurants organisent des repas aux chandelles. Des hôtels diminueront également leur éclairage.

> Environnement : plusieurs grand rendez-vous en 2020

Plusieurs grands rendez-vous s’annoncent en 2020, dont la conférence de l’ONU sur la biodiversité en Chine et le Congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en France.
« Nous devons saisir ces occasions pour obtenir un engagement international visant à stopper puis inverser cette perte de nature: il nous faut un nouvel accord pour la nature et l’homme, aussi global et ambitieux que l’accord contre le réchauffement » adopté fin 2015 à Paris, appelle le WWF.

Selon le dernier rapport « Planète vivante », publié par l’ONG en 2018, de 1970 à 2014, les populations de vertébrés – poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles – ont chuté de 60% au niveau mondial. Un déclin de 89% dans les tropiques, en Amérique du Sud et centrale.

Avec AFP

Retrouvez la liste des événements Earth hour en Polynésie en cliquant ICI

 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un centre aquatique à Papeete en projet

Dans le cadre de la candidature de la Polynésie française à l’organisation des Jeux du Pacifique 2027, il est envisagé la construction d’un Centre aquatique de la Polynésie française, sur un terrain à Papeete où se situe l’actuel complexe sportif de l’AS Aorai, qui appartiennent à la Mission catholique de Tahiti.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV