mardi 22 septembre 2020
A VOIR

|

Coronavirus : la France va autoriser le recours de médecins hors UE en Outre-mer

Publié le

Un décret, publié la semaine prochaine, permettra de recourir à des médecins ayant des diplômes hors Union européenne pour venir en aide aux territoires d'outre-mer dans la lutte contre le coronavirus, a annoncé samedi le Premier ministre Edouard Philippe.

Publié le 29/03/2020 à 9:23 - Mise à jour le 29/03/2020 à 9:24
Lecture 2 minutes

Un décret, publié la semaine prochaine, permettra de recourir à des médecins ayant des diplômes hors Union européenne pour venir en aide aux territoires d'outre-mer dans la lutte contre le coronavirus, a annoncé samedi le Premier ministre Edouard Philippe.

« Comme la loi nous y autorise, nous allons faire en sorte, de façon exceptionnelle, de pouvoir recourir à des médecins qui ont des diplômes hors union européenne », a expliqué Edouard Philippe, lors d’une conférence de presse pour présenter la stratégie du gouvernement face à l’épidémie. « Un décret sera publié la semaine prochaine », a-t-il ajouté.

Plusieurs élus d’Outre-mer réclamaient l’arrivée de médecins cubains. Un amendement en ce sens, porté par la sénatrice Catherine Conconne et le sénateur de Guadeloupe Dominique Théophile, avait été adopté en juin dernier. Il attend toujours un décret d’application.

Les Outre-mer, moins touchés pour l’instant que l’hexagone, avec au total près de 550 cas et trois décès, disposent de systèmes de santé plus fragiles, qui font craindre une catastrophe sanitaire dans ces territoires. 

Le Premier ministre a annoncé que le gouvernement allait « augmenter la capacité de réanimation des services hospitaliers » dans ces territoires.

« Les Antilles vont passer de 81 lits en temps normal à 169 lits », avec « l’apport la semaine prochaine de 32 respirateurs (…). Mayotte qui compte actuellement seulement 16 lits, va passer à 50 lits et se verra apporter sept respirateurs », a-t-il précisé.

La Guyane passera « de 29 à 40 lits de réanimation, La Réunion de 111 à 161 lits », a-t-il ajouté. 

Enfin, le gouvernement va « prévoir le déploiement de renforts humains avec la réserve sanitaire » dans ces territoires, et « dès à présent pour les Antilles où le Covid-19 sévit au stade épidémique ».

Il a aussi promis qu’en matière de tests, « des machines que nous avons achetées vont être adressées directement aux Antilles et à La Réunion ».

Le Premier ministre a aussi rappelé que l’envoi des deux porte-hélicoptères de l’armée, dans la zone Antilles/Guyane et dans l’océan indien, visait à « accueillir des patients, décharger les hôpitaux sur place, mais aussi à assurer des flux logistiques indispensables ».

Enfin, il a assuré que « la solidarité nationale » allait « jouer pleinement » aussi en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie et à Wallis-et-Futuna, même si la compétence sanitaire est du ressort de ces territoires. 

SourceAFP

infos coronavirus

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV