mardi 27 octobre 2020
A VOIR

|

Vaiata Buisson dénonce les ravages de l’ice

Publié le

DROGUE - Sur Facebook, la jeune femme, connue au fenua, a choisi de publier un long texte, illustré par sa soeur, et par lequel elle tente "d'ouvrir les yeux" aux Polynésiens sur le fléau de l'ice...

Publié le 15/05/2019 à 9:21 - Mise à jour le 21/06/2019 à 13:12
Lecture 2 minutes

DROGUE - Sur Facebook, la jeune femme, connue au fenua, a choisi de publier un long texte, illustré par sa soeur, et par lequel elle tente "d'ouvrir les yeux" aux Polynésiens sur le fléau de l'ice...

Les saisies d’ice et les procès s’enchaînent en Polynésie.  Une drogue qui fait des ravages, un fléau que certains ont choisi de dénoncer.

Vaiata Buisson a publié ce mardi sur Facebook, un long article illustré par sa soeur Heimano. « À toutes ces familles en détresse, à tous ces partenaires de vie qui sont dans l’impuissance la plus totale face à ce fléau, c’est dans l’espoir de bousculer les « non-dits » que j’écris cet article. C’est dans l’espoir d’arriver à vivre en communauté pour un avenir meilleur et pour tous. Il n’est pas trop tard », commente la jeune femme.

> Son entourage touché

Elle interpelle le lecteur et se questionne sur la recrudescence de cette drogue, l’efficacité des campagnes de sensibilisation… Elle met en avant les répercussions sur la famille, l’entourage. Son texte a été partagé plus de 500 fois en une journée.

La jeune femme qui vit actuellement en métropole, n’a pas écrit cette longue tirade par hasard : « L’entourage que j’avais à Tahiti est malheureusement concerné, confie-t-elle à Tahiti Nui Télévision. J’ai essayé par tous les moyens, je pense, imaginables, de tirer la sonnette d’alarme, mais sans succès. C’est justement avec cet éloignement géographique et aussi sous la colère et le chagrin qui me rongent depuis plusieurs mois, qu’aujourd’hui j’ai décidé d’écrire ses « non-dits » pour réveiller tout un peuple »

> Provoquer « une prise de conscience »

Avec ce texte, Vaiata et sa soeur jumelle Heimano espèrent provoquer « une prise de conscience générale, que chacun s’entraide et se tire vers le haut. Ce que nous voulons provoquer c’est que ceux qui se sentent concernés aient le courage de se l’avouer et de demander de l’aide. Personne n’est à blâmer. Personne n’est à dénoncer. Un pays reste uni. Et c’est peut-être, et nous l’espérons de tout coeur, à travers notre jeunesse que ce mouvement grandira et entraînera toute la Polynésie vers un avenir meilleur. »

Vaiata a déjà reçu de nombreux retours positifs de la part des internautes.

infos coronavirus

Covid-19 : les salles de sport « sacrifiées » estime Christian Wang Sang

"C'est injuste." "C'est révoltant." Les gérants de salles de sport sont dépités. Alors qu'ils traînent encore des séquelles financières du confinement, c’est...

Covid-19 : Manutea Gay « demande à chacun de se rendre responsable »

Manutea Gay, le responsable de la plateforme covid-19, était notre invité en plateau lundi soir. Il indique que "les messages qui ont été diffusés jusqu’à aujourd’hui ont fait leur temps, il est nécessaire de passer à autre chose", et "demande à chacun de se rendre responsable à titre individuel" face à la pandémie.

Covid-19 : le tourisme mondial en baisse de 70% entre janvier et août

Les arrivées de touristes internationaux ont chuté de 70% dans le monde sur les huit premiers mois de 2020 par rapport à l'année précédente, sous l'effet de la pandémie de Covid-19, a annoncé mardi l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).