jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

Quand un Polynésien fait les vendanges en France en tenue traditionnelle

Publié le

Publié le 18/09/2018 à 14:29 - Mise à jour le 18/09/2018 à 14:29
Lecture 2 minutes

C’est sur le groupe Facebook « Passionnés de Tahiti et ses îles -La Polynésie Française »  que l’internaute Cyril à Tahiti a partagé quelques photos de Teauahi Roura, en train de faire les vendanges en France en tenue traditionnelle.
Âgé de 35 ans, le Polynésien originaire de Taravao a vécu à Tahaa et à Teahupoo avant de partir en France il y a dix ans pour y vivre de la danse : « J’ai sillonné un tiers de l’Europe pendant cinq ans et demi, avec la troupe « Heiva i Tahiti », basée dans les Pyrénées-Orientales. J’ai arrêté les tournées pour me lancer en boulangerie, une passion. J’étais déjà boulanger à Teahupoo » explique Teauahi, contacté par Cyril.

« Tout est parti d’un petit délire avec un collègue »

Mais comment se retrouve-t-on en string en plein mois de septembre à faire les vendanges en France ? « Tout est parti d’un petit délire avec un collègue de vendange. J’ai dit que j’allais me mettre en string que s’il faisait soleil. Il ma dit : « chiche, si tu le fais, je porterais la hotte pour la journée ! » » raconte Teauahi qui fait les vendanges depuis le 4 septembre dans les villages autour de Perpignan et qui a bien fait rire ses collègues : « Ils n’ont rien dit du tout. Au contraire, tous les collègues m’ont pris en photos et mes patrons aussi. Tout s’est bien passé. C’était très pratique : tu profites du soleil sans marque de bronzage… et tu fais plaisir à la gente féminine ».

Après les vendanges, Teauahi souhaiterait ouvrir sa propre boulangerie avec un ami.

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu