mardi 17 septembre 2019
A VOIR

|

La Première ministre néo-zélandaise et son bébé, vedettes à l’ONU

Publié le

Publié le 23/09/2018 à 8:53 - Mise à jour le 23/09/2018 à 8:53
Lecture 2 minutes

Jacinda Ardern, 38 ans, a amené sa fille de trois mois, Neve Te Aroha, avec elle à un sommet en l’honneur de Nelson Mandela qui réunissait lundi à l’ONU à New York les représentants de 130 pays, dans le cadre de l’Assemblée générale annuelle de l’institution.

La Première ministre a laissé le bébé, tétine à la bouche, entre les mains de son partenaire, Clarke Gayford, le temps de prononcer son discours (elle était 67ème dans l’ordre des intervenants). Avant de reprendre le bébé dans les bras et de l’embrasser, sous l’oeil attendri des autres délégués néo-zélandais.

Clarke Gayford a tweeté le badge de l’ONU porté par la fillette, qui l’identifie simplement comme “New Zealand First Baby”. 

Jacinda Ardern a fait de son bébé une part intégrante de son offensive de charme aux Etats-Unis, où sa maternité combinée à sa sensibilité de centre-gauche fait d’elle une personnalité dans l’air du temps du mouvement #MeToo. 

Interrogée à la télévision sur le programme phare “The Today Show” de la chaîne NBC, elle disait en riant que “cela avait semblé parfois aussi dur” de diriger un pays que de s’occuper d’un bébé de trois mois pendant un vol de 17 heures – le temps qu’il faut pour rallier New York depuis la Nouvelle-Zélande. 

Elle devait aussi intervenir dans une des émissions-vedette du soir, “The Late Show with Stephen Colbert”, sur CBS. 

Outre sa participation à l’AG des Nations unies, Jacinda Ardern était l’une des personnalités vedettes lundi matin d’une conférence sur le changement climatique, après avoir annoncé en avril l’interdiction de tout nouveau forage d’hydrocarbures offshore. 

Avant Jacinda Ardern, la Pakistanaise Benazir Bhutto, cheffe de gouvernement, avait eu en 1990 un bébé alors qu’elle était au pouvoir.
 

AFP

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV