A VOIR

|

Voeux : Macron appelle à “l’unité de la nation”, confirme la réforme des retraites en 2023

Publié le

Emmanuel Macron a appelé à "l'unité de la nation" et à ne pas céder à "l'esprit de division", samedi lors de ses voeux aux Français, au cours desquels il a également confirmé que 2023 serait l'année de la réforme des retraites, et insisté sur la transition écologique.

Publié le 01/01/2023 à 13:07 - Mise à jour le 06/01/2023 à 10:35
Lecture < 1 min.

Emmanuel Macron a appelé à "l'unité de la nation" et à ne pas céder à "l'esprit de division", samedi lors de ses voeux aux Français, au cours desquels il a également confirmé que 2023 serait l'année de la réforme des retraites, et insisté sur la transition écologique.

“Soyons fiers”, a lancé le président de la République dans son allocution télévisée, énumérant les réussites du pays. “Il nous faut nous munir de cette fierté et de cette confiance” pour affronter 2023 “en pays uni et solidaire”, a-t-il insisté.

Il a appelé à “l’unité de la nation” pour ne pas céder à “l’esprit de division” qui empêcherait la France de s’en “sortir dans un monde si rude, dans des temps si durs”.

Le chef de l’Etat a confirmé son intention de lancer rapidement la réforme du système de retraites, en vue d’une application “dès la fin de l’été” 2023.

La réforme des retraites présentée le 10 janvier

Emmanuel Macron a prôné le report de l’âge légal à la retraite à 65 ans durant sa campagne présidentielle, avant de se dire ouvert, entre les deux tours de l’élection puis cet automne, à une solution mêlant un moindre report de l’âge légal à un allongement de la durée de cotisation.

Le président a également insisté sur le fait que la France devait “gagner” la “bataille” de la “transition écologique”, promettant d'”accélérer le déploiement des énergies renouvelables” en parallèle du “lancement de la construction de nouvelles centrales” nucléaires.

S’agissant de la menace de coupures d’électricité cet hiver, “c’est entre nos mains”, a estimé le chef de l’Etat. “Si nous continuons à économiser l’énergie comme nous le faisons depuis quelques mois” et si “nous continuons de remettre en service nos réacteurs nucléaires comme prévu, nous y arriverons”, a-t-il assuré.

Le président a enfin promis d’aider les Ukrainiens “sans faillir”, “jusqu’à la victoire”. 

“Nous serons ensemble pour bâtir une paix juste et durable. Comptez sur la France et comptez sur l’Europe”, a-t-il assuré.