jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

26e Heiva des écoles : retour en images sur la 3e soirée

Publié le

Élèves fleuris et Hula surprise sous les feux de la rampe, vendredi pour la troisième soirée du Heiva des écoles.

Publié le 11/07/2020 à 11:04 - Mise à jour le 11/07/2020 à 11:26
Lecture 7 minutes

Élèves fleuris et Hula surprise sous les feux de la rampe, vendredi pour la troisième soirée du Heiva des écoles.

Joignant l’utile à l’agréable grâce à des activités ludiques, c’est ainsi que les enfants lient leur apprentissage et célèbrent chaque événement. En l’occurrence la troisième soirée du Heiva des écoles débute sur l’entrée en scène de l’école de danse Tauariki. Fondée le 15 juillet 2015 et située à Titioro, cette école dirigée par Taina Tinirauarii accueille les élèves à partir de 4 ans. Faisant fi des angoisses exprimées face à la conjoncture actuelle, Taina leur apporte réconfort dans une chorégraphie équilibrée pleine d’espoir et d’énergie. Pour l’école de danse, ses événements phares en 2020 sont le Tamure Marathon en début d’année, le gala de Noël en décembre, la participation au Heiva des écoles et le gala de fin d’année.

Henriette Teihotaata, directrice de longue date de l’école Teikohai (depuis 1998), située sur le motu de Arue. Accueillant principalement des élèves métropolitaines installées à Tahiti pour une durée variant de 2 à 4 ans. C’est sa 22e participation au Heiva des écoles et la très entourée Henriette a su bénéficier pour la préparation de son spectacle, en particulier le choix des musiques et les arrangements, du soutien de nombreux passionnés de la danse polynésienne.

C’est submergée par l’émotion qu’elle témoigne au sujet de la pandémie : “J’ai perdu des élèves, on a fait ce qu’on a pu !”

Une de ses élèves, Stéphanie, s’exprime à son tour : “Je suis allée voir Henriette pour son grand cœur – Te mafatu nui – puis continue à danser et cela dure depuis 4 ans”.

Cette troisième soirée se clôture avec la prestation, magnifiquement fleurie, de l’école de danse Tamari’i Poerava. Créée en juin 1989 et sise à Faa’a et Taravao, cette école est dirigée par Moeata Laughlin. Elle a fêté ses 30 ans d’existence en décembre 2019. Cela fait 25 ans que Tamari’i Poerava se présente au Heiva des écoles. Transmettant depuis toujours la richesse de son savoir culturel, avec amour et passion, Moeata est aujourd’hui assistée de sa fille Hianau qui l’accompagne de plus en plus dans cet apprentissage.

“Les répétitions se sont bien passées, le Heiva est formidable et vu le temps imparti, on aime ce que l’on fait. Ce sont mes élèves eux-mêmes qui ont confectionné leurs couronnes. Alors qu’habituellement nous sommes 200 sur scène, bien que les mama et les garçons étaient moins présents, il y en a eu 70.”

Christopher Prenat, coiffeur, maquilleur, comédien, humoriste, sosie, que l’on ne présente plus, a offert au public présent une belle et originale surprise avec sa création de Hula hawaiien assisté de ses danseurs mâles.

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.